loader

Principal

Diagnostic

Tout sur le diabète dans un langage clair: quelle est cette maladie, pourquoi est-elle apparue et comment est-elle traitée?

La maladie se développe en raison d'une carence en production d'insuline. Le principal danger pour un diabétique dans le risque de développer de nombreuses complications: une crise cardiaque, une gangrène des extrémités, une insuffisance rénale, une perte de vision.

Une forte augmentation du taux de sucre dans le plasma provoque un coma hyperglycémique pouvant entraîner la mort d'une personne.

Le diabète: quelle est cette maladie?

Le diabète sucré fait référence aux maladies endocriniennes. L'évolution de la maladie est due à une violation de l'absorption du glucose, à un manque de l'hormone insuline et au développement d'une augmentation de la teneur en sucre dans le plasma pour cette raison. Lorsque la maladie est violée, le métabolisme des glucides, des minéraux, des graisses, des sels de l'eau et des protéines.

Les causes

La maladie de type 1 survient chez les jeunes patients de moins de trente ans.

Après les maladies infectieuses, telles que la rubéole, l'hépatite, sous l'influence de substances toxiques, les cellules pancréatiques meurent chez l'homme.

C'est ce qui provoque la rupture de la synthèse d'insuline. Cette forme de diabète se manifeste si jusqu'à 80% des cellules qui produisent l'hormone meurent.

Le diabète sucré de type 2 se caractérise par une absence de sensibilité tissulaire à l'insuline. La glande produit suffisamment de volume de l'hormone, mais les cellules du corps ne la prennent pas. Les grosses personnes sont à risque, l'insuline étant bloquée par les tissus adipeux. Chez les patients âgés, la tolérance au glucose diminue.

Les causes de l'apparition de la maladie de type 2 peuvent être multiples:

  1. prédisposition génétique. Environ dix pour cent des membres de la famille sont susceptibles de développer une maladie si un membre de la famille est atteint de diabète.
  2. l'obésité. La sensibilité des tissus à l'hormone est nettement réduite chez les sujets gras.
  3. régime inapproprié. L'excès de glucides, le manque de fibres entraînent des maladies;
  4. maladie cardiaque, vaisseaux sanguins. Les personnes souffrant d'hypertension, de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral, d'insulinorésistance des tissus diminuent;
  5. stress. Avec l'excitabilité nerveuse, la personne développe de l'adrénaline, des glucocorticoïdes, qui provoquent le développement de la maladie;
  6. effets des drogues. Les médicaments qui réduisent la pression artérielle, les diurétiques et les hormones synthétiques glucocorticoïdes peuvent réduire la tolérance au glucose.

Sucre dans le sang

Les paramètres du sucre dans le plasma ne dépendent pas de l'âge du patient:

Si le niveau de 6 mmol est dépassé, on peut conclure que la tolérance au glucose est altérée et que le métabolisme des glucides est compromis.

Taux de sucre dans le sang dans le diabète sucré

Chez les diabétiques, le nombre d'indicateurs normaux diffère de manière significative avec les valeurs des personnes en bonne santé. Dangereux est une augmentation de 10 mmol / l. Si le taux de glucose dans le plasma varie de 13 à 17 mmol / l, le patient développe une condition dangereuse: l'acidocétose.

Le mécanisme de développement du diabète sucré

Le diabète craint ce remède, comme le feu!

Vous avez juste besoin de postuler.

Développer une maladie du premier type commence lorsque les cellules endocrines - les îlots de Langerhans - le pancréas cessent de produire de l'insuline en volume suffisant.

L'hormone favorise l'apport de glucose dans les cellules, la synthèse de substances contenant des graisses. Il active le processus d'obtention d'énergie par les cellules, inhibe la dégradation des graisses.

En l'absence d'hormone, le glucose ne pénètre pas dans les cellules, mais dans le sang. Dans les tissus du corps commence à accumuler le sorbitol, l'hémoglobine glyquée. Ces substances contribuent au développement de la cataracte, à l'angiopathie, à l'apparition de troubles dans le travail du système nerveux, à des lésions articulaires.

Diagnostic

Pour le diagnostic de la maladie, nommer:

  • test sanguin capillaire. Un examen est effectué sur un estomac vide;
  • analyse d'urine. Explorez l'urine pour le glucose et la présence de corps cétoniques. L'aspect du sucre peut être déterminé à l'aide de bandelettes spéciales. Son contenu minimum s'appelle le seuil rénal;
  • examen de l'hémoglobine glyquée. Son niveau chez les diabétiques est considérablement augmenté.
  • test sanguin pour les peptides C et l'insuline. Les indicateurs pour le premier type de maladie sont réduits et pour le second type, ils ne sont pas modifiés.
  • le test de charge détermine la tolérance au glucose. Il est effectué d'abord sur un estomac vide. Deux fois à une heure d'intervalle, le patient boit du glucose dissous dans de l'eau, puis se congèle à nouveau.

Les premiers signes du diabète sucré

L’un des premiers signes du développement de la maladie est l’augmentation de la production d’urine, des envies fréquentes la nuit.

En outre, le patient éprouve une soif sévère, car beaucoup de liquide laisse avec l'urine. En raison de troubles métaboliques, le diabétique souffre d'une grave faim.

Malgré l'appétit, certains patients perdent rapidement du poids. Ces symptômes primaires, inhérents aux maladies du premier type, se développent rapidement.

Les symptômes

Pour la maladie des deux formes, les manifestations cliniques sont caractéristiques:

  • démangeaisons;
  • maux de tête;
  • une sensation de sécheresse dans la bouche;
  • faiblesse musculaire;
  • formation de plaies difficiles à guérir;
  • vision altérée.

Pour le premier type de maladie, l'apparition d'acétone dans l'urine est caractéristique. La substance est formée en raison de la combustion des réserves de graisse.

Classification

Classer la maladie selon différents critères: l'étiologie, la gravité de la maladie, les phases de son développement.

Selon l'étiologie

Il existe les types de maux suivants:

  1. premier type. On l'appelle «jeune», mais les gens de tous âges peuvent tomber malades;
  2. deuxième type Le patient est insensible à l'insuline;
  3. diabète gestationnel. C'est caractéristique pour les femmes enceintes. Les symptômes disparaissent après la naissance d'un enfant.

La sévérité de la maladie

L'évolution légère de la maladie se caractérise par un léger excès de glucose dans le plasma - pas plus de 8 mmol / l sur un estomac vide.

Avec une gravité moyenne de la maladie, le sucre atteint 14 mmol / l. Les symptômes de l'acidocétose sont trouvés. Certains patients souffrent d'angioédopathie.

En cas de maladie grave, le taux de glucose dépasse 15 mmol / l. Les patients nécessitent une insulinothérapie constante. Avec la forme compensée de la maladie, il est possible d’atteindre des valeurs normales de glucose dans le plasma en l’absence d’urine.

Avec une forme sous-compensée, le niveau de sucre ne diffère pas beaucoup de la norme, l'acétone dans l'urine est absente. Stade décompensé de la maladie ne permet pas de réduire le glucose dans le plasma, améliorer le métabolisme des glucides. Dans l'urine, on trouve de l'acétone, le risque de coma hyperglycémique augmente.

Les complications

La maladie est une complication dangereuse: violations dans le travail des organes de la vision (angiopathie, rétinopathie), des membres (neuropathie). Lorsque le pied diabétique se développe, une gangrène du membre survient, entraînant la mort.

Traitement du diabète

Le traitement vise à éliminer les principaux symptômes de la maladie. Il comprend:

1 type

Activités pour le traitement du diabète insulino-dépendant:

  1. suivre un régime. Il vise à réduire la quantité de glucides consommés;
  2. Exercice. Nécessaire pour contrôler le poids du patient;
  3. insulinothérapie. Inclut l'introduction d'hormones d'action prolongée et courte;
  4. la greffe. Recommandé pour la néphropathie diabétique.

2 types

Les méthodes de traitement du diabète non insulino-dépendant sont divisées en groupes:

  1. thérapie non pharmacologique. Cela implique l'observation d'un régime avec l'utilisation d'aliments à faible teneur en glucides, une activité physique raisonnable, le refus de l'alcool;
  2. la pharmacothérapie. Fournit l'utilisation d'agents hypoglycémiants.

Chez certains patients, l'insuline est indiquée pour un deuxième type de maladie.

Régimes pour diabétiques

L'alimentation en cas de maladie consiste à manger un faible indice glycémique, réduisant ainsi la quantité d'aliments glucidiques. Les aliments doivent être pris souvent en petites portions.

Vous ne pouvez pas abuser du sucre, des bonbons, de la confiture, du miel. Les raisins secs, les bananes, les raisins, les figues ont un IG élevé, il vaut mieux les exclure de l'alimentation. Les légumes sont contre-indiqués dans les betteraves.

Le menu devrait inclure les carottes, l'aneth, le céleri, les oignons, le chou, les courgettes. Les patients doivent consommer du pain avec du son. Le miel peut être consommé en petites quantités.

Médicaments

Les diabétiques sont prescrits Tolbutamide, Chlorpropamide, Glipizide, Glikvidon, Glimepiride. Les médicaments aident à augmenter la sécrétion de l'hormone par les cellules de la glande. Le répaglinide, le natéglinide, est rapidement absorbé et a un effet saccharifiant de courte action.

Les biguanides réduisent l'absorption du sucre dans les intestins, la production dans le foie. Ils aident à augmenter la sensibilité des tissus à l'insuline.

La rosiglitazone est impliquée dans le métabolisme du glucose. L'acarbose inhibe les enzymes qui décomposent les glucides en glucose. Une insulinothérapie de remplacement est indiquée avec une faible efficacité des autres mesures.

Est-il possible de guérir la maladie?

Le diabète secondaire est le résultat de processus pathologiques dans le corps.

Il peut être guéri s'il se débarrasse du facteur qui l'a causé. La maladie primaire des deux types est incurable.

L'existence normale d'un diabétique est possible avec le respect des mesures pour maintenir un taux normal de sucre dans le plasma.

Traitement folklorique

Les recettes de la pharmacie nationale peuvent considérablement atténuer la condition d'un diabétique. Les patients peuvent être consommés:

  1. gruau de sarrasin. Verser une cuillerée de céréales avec deux verres d'eau, laisser gonfler la nuit. Le sarrasin gonfle, il se mange une heure avant le petit-déjeuner, après avoir drainé l'eau. Mangez un plat jusqu'à ce que l'état soit normal;
  2. infusion de raifort. Verser un produit râpé dans un verre de lait caillé, mettre au réfrigérateur pour la nuit. Ils boivent une heure avant de manger;
  3. infusion de graines de haricot. Quelques morceaux verser 100 mg d'eau. Le liquide est drainé le matin, les haricots sont consommés avant le petit-déjeuner.

Les bourgeons de bouleau sont récoltés au printemps. Trois cuillères sont versées avec deux verres d'eau bouillante, insistent et boivent l'infusion reçue toute la journée.

A quel médecin s'adresser?

Les premiers signes d'une maladie sont capables de détecter un thérapeute après avoir donné du sang au patient pour analyse.

Il enverra le patient à l'endocrinologue.

Si des complications surviennent dans le travail d'autres organes, un diabétique devra consulter un ophtalmologiste, un chirurgien vasculaire, un cardiologue.

La prévention

Les mesures préventives visent à prévenir les complications, notamment l'observance du régime alimentaire, le contrôle du poids, le maintien de l'équilibre hydrique, la prévention des maladies virales. Les diabétiques sont recommandés pour le yoga, la natation et la marche.

Vidéos connexes

Tout sur le diabète de type 1 et de type 2 en vidéo:

Avec l'insuffisance de la production d'insuline par le pancréas et la résistance à celle-ci, le glucose pénètre dans des cellules plus petites dans les cellules, et son contenu augmente dans le plasma. Le diabète se développe. L'organisme manque d'énergie, les processus de désintégration des protéines sont activés, ce qui entraîne une faiblesse musculaire.

L'oxydation des graisses favorise la formation de corps cétoniques, qui ont un effet toxique sur l'organisme. Les patients, ainsi que la perte de glucose, qui est éliminée avec des mictions fréquentes, les réserves d’énergie d’échappement, perdent rapidement du poids. Un taux élevé de sucre dans le plasma provoque des dommages aux vaisseaux sanguins, aux terminaisons nerveuses, aux yeux, aux reins et au cœur.

Le pronostic pour le diabète de type 1 est très favorable en ce qui concerne l'alimentation, les recommandations médicales. Il est presque impossible de guérir un deuxième type de maladie, mais la prévention des complications et l'insulinothérapie permettront aux gens de mener une vie normale.

  • Stabilise le niveau de sucre pendant longtemps
  • Restaure la production de pancréas d'insuline

Diabète sucré

Le diabète sucré est une maladie causée par une sécrétion pancréatique insuffisante de l'hormone insuline responsable de la régulation du glucose (sucre) dans le sang. Cette maladie est caractérisée par une violation du métabolisme glucidique avec une augmentation du glucose dans l'urine et le sang, ainsi que d'autres troubles métaboliques. À ce jour, selon les statistiques, cette maladie sur notre planète affecte environ 150 millions de personnes.

Le diabète sucré distingue deux types principaux: insulino-dépendant (diabète de type 1) et insulinodépendant (diabète de type 2). Dans cet article, nous allons considérer le premier type.

Dans la plupart des cas, le diabète insulino-dépendant se développe chez les personnes de moins de quarante ans, tandis qu'une personne doit constamment s'injecter de l'insuline. La cause principale du développement du diabète de type 1 est la mort des cellules bêta responsables de la synthèse de l'insuline, à la suite de quoi la production de cette hormone cesse complètement ou diminue de manière significative. Cela se produit sous l'influence de divers facteurs: infections virales, processus auto-immun, etc.

Une fois que le virus pénètre dans le corps humain et est détecté par le système immunitaire, des anticorps sont produits pour détruire le virus. Cependant, en raison des caractéristiques individuelles du système immunitaire, la synthèse des anticorps ne s'arrête pas même après la destruction des agents étrangers et ils commencent à attaquer les cellules de leur organisme tout en détruisant les cellules bêta du pancréas.

Causes du diabète

Le principal facteur prédisposant à l'apparition de cette maladie est l'hérédité. Le risque de diabète est très élevé si l'un des proches parents (mère, père, soeur, frère) souffre de cette maladie. Selon les statistiques, la probabilité de transmission selon le père est de 10%, et de 7% environ pour la mère. Si cette maladie est présente chez les deux parents, le risque de diabète est augmenté à 70%.

L’obésité est l’un des facteurs prédisposants, alors tout au long de la vie, vous devez surveiller de près votre poids. En outre, la mort des cellules bêta est possible en raison des lésions du pancréas dues à certaines maladies (cancer du pancréas, pancréatite, maladies des glandes endocrines). Dans ce cas, un traumatisme stupide à la cavité abdominale peut être un facteur de provocation.

De plus, la mort des cellules synthétisant l'insuline peut causer des infections virales :. hépatite infectieuse, la varicelle, la grippe, la rougeole, etc. Ces infections servent de déclencheur, déclencher le développement du diabète. Chez une personne en bonne santé, ces maladies ne peuvent pas causer le développement du diabète, mais en combinaison avec des facteurs tels que l'obésité et l'hérédité, il est probable.

Les conditions de stress chronique, la prise de certains médicaments, divers troubles hormonaux, l'abus d'alcool prolongé et les processus de vieillissement naturels augmentent également le risque de développer un diabète sucré.

Symptômes du diabète

Les principaux signes du diabète sont:

- Malgré la sensation constante de faim, il y a une perte de poids rapide

- Sentiment de soif et mictions fréquentes

- Sentiment de faiblesse ou de fatigue générale

- Engourdissement et picotement dans les membres engourdis

- Vision floue, le soi-disant "linceul blanc" devant les yeux

- violation de l'activité sexuelle

- sensation de lourdeur dans les jambes

- guérison lente des maladies infectieuses

- Démangeaisons dans le périnée et démangeaisons de la peau

- baisse de la température corporelle inférieure à la normale

- Crampes des muscles du mollet et fatigue

- guérison lente des plaies

- Sensations de douleur dans la région du coeur

Diagnostic

Le diagnostic du diabète est établie sur la base de ces fonctions de diagnostic comme: augmentation du niveau de glycémie à jeun, l'apparition de sucre dans l'urine, l'augmentation de la consommation et donc l'excrétion de fluide d'isolement, une diminution du poids corporel, l'excrétion urinaire de corps cétoniques

Traitement du diabète sucré

Pour le traitement, utilisez de l'insuline, des hypoglycémiants oraux, un régime alimentaire et une thérapie physique. L'objectif principal des mesures thérapeutiques est de rétablir un poids corporel normal et de normaliser les processus métaboliques perturbés. récupération / rétention de la capacité de travail, ainsi que traitement / prévention des complications vasculaires.

L'insuline synthétisée artificiellement (hormone protéique) est très largement utilisée dans le traitement du diabète sucré (insulino-dépendant). Il peut être injecté uniquement par injection, car en cas de pénétration dans l'estomac, il s'effondre et ne peut donc pas atteindre son objectif biologique direct. Ce médicament est libéré dans un tube de seringue spécial, de sorte que le patient puisse facilement faire une piqûre quand il sent qu'il en a besoin. Dans la plupart des cas, au tout début de la maladie, le corps a encore des cellules produisant de l'insuline, mais leur nombre est très faible et ne répond pas aux besoins nécessaires de l'organisme. Après que l'insuline commence à sortir de l'extérieur, une charge supplémentaire de ces cellules est éliminée et après un certain temps, elles commencent à synthétiser davantage d'insuline. Pendant cette période, la dose d’insuline administrée peut diminuer. Ce processus se produit chez les patients au cours de la première année de la maladie et ne dure malheureusement que peu de temps. Après son achèvement, les doses d'insuline augmentent à nouveau

Régime de diabète

Avec toutes les formes cliniques de diabète sucré, le respect d'un certain régime alimentaire est une nécessité vitale.

Les principaux principes de la diétothérapie comprennent: la sélection strictement individuelle de l'apport calorique quotidien, l'élimination complète des glucides facilement digestibles; teneur strictement calculée en quantités physiologiques de graisses, de protéines, de vitamines et de glucides; Aliment fractionné avec des glucides et des calories uniformément distribués. Le régime utilisé dans le diabète sucré, le rapport des glucides, lipides et protéines dans les aliments transformés, devrait être aussi proche physiologique: 50 - 60% des calories totales devrait tomber sur les hydrates de carbone, 25 - 30% de matières grasses et 15 - 20% protéines. régime alimentaire doit contenir également par poids de corps de kg d'au moins 4 - 4,5 g de glucides, 1 - 1,5 grammes de protéines et de 0,75 - 1,5 g de matières grasses dans une dose quotidienne.

La principale règle de l'alimentation pour le diabète est l'élimination complète ou la restriction significative de la consommation de glucides raffinés, alors que leur total devrait être d'environ 125 grammes par jour (pour prévenir l'acidocétose).

Diabète sucré

C'est quoi

Le terme "diabète sucré"Il est d'usage de désigner un groupe de maladies endocriniennes qui se développent à la suite d'une pénurie absolue ou relative dans le corps d'une hormone l'insuline. Compte tenu de cette condition, le patient manifeste hyperglycémie - une augmentation significative de la quantité de glucose dans le sang humain. Le diabète se caractérise par une évolution chronique. Au cours du développement de la maladie, le métabolisme dans son ensemble est perturbé: il est perturbé gras, albumineux, glucides, minéral et sel d'eau échange Selon les statistiques de l'OMS, environ 150 millions de personnes souffrent de diabète dans le monde. Au fait, non seulement les personnes souffrent de diabète sucré, mais aussi de certains animaux, par exemple les chats.

La signification du mot "diabète" en grec est "expiration". Par conséquent, le terme "diabète sucré" signifie "perte de sucre". Dans ce cas, le principal symptôme de la maladie est l'excrétion de sucre dans l'urine. A ce jour, il existe de nombreuses études sur les causes de cette maladie, mais les causes de la manifestation de la maladie et la survenue de ses complications dans le futur n'ont pas encore été définitivement établies.

Types de diabète sucré

Le diabète sucré se manifeste parfois aussi chez l’homme comme l’une des manifestations de la maladie sous-jacente. Dans ce cas, nous parlons de diabète symptomatique, qui peut se produire dans le contexte de la défaite thyroïde ou pancréatique les glandes, glandes surrénales, glande pituitaire. En outre, cette forme de diabète se développe également à la suite d'un traitement par certains médicaments. Et si le traitement de la maladie sous-jacente réussit, alors le diabète sucré est guéri.

Le diabète sucré se divise en deux formes: diabète sucré de type 1, c'est-à-dire insulino-dépendant, ainsi que diabète sucré de type 2, c'est insulinodépendant.

Le diabète de type 1 se manifeste le plus souvent chez les jeunes: en règle générale, la plupart de ces patients n’ont pas trente ans. Cette forme de la maladie affecte environ 10-15% du nombre total de patients diabétiques. Le diabète sucré chez les enfants se manifeste principalement sous cette forme.

Le diabète du premier type est une conséquence de la défaite des cellules bêta du pancréas qui produisent de l'insuline. Très souvent, ce type de diabétique tombe malade après une maladie virale - oreillons, hépatite virale, la rubéole. Souvent, le diabète de type 1 survient comme maladie auto-immuneь en raison d'un défaut du système immunitaire du corps. En règle générale, une personne atteinte du premier type de diabète manifeste une maigreur malsaine. Dans le sang, le niveau de sucre augmente de manière significative. Les patients atteints du premier type de diabète dépendent d'injections constantes d'insuline, qui deviennent d'une importance vitale.

Parmi les diabétiques en général, les patients atteints de diabète de type 2 prédominent. Dans le même temps, environ 15% des patients atteints de cette forme de maladie ont un poids normal et tous les autres souffrent d’un poids excessif.

Le diabète sucré de type 2 se développe à la suite d'une cause fondamentalement différente. Dans ce cas, les cellules bêta produisent suffisamment ou trop d'insuline, mais les tissus du corps perdent la capacité de prendre son signal spécifique. Dans ce cas, les injections d'insuline ne sont pas nécessaires pour la survie du patient, mais elles sont parfois prescrites afin de contrôler la teneur en sucre dans le sang du patient.

Causes du diabète sucré

Une des formes de la maladie est le diabète de type 1 - "Insulinodépendant", la cause principale de cette forme peut être des complications après une infection virale, par exemple, la grippe, l'herpès, ainsi que cholélithiase. Facteurs contribuant à la maladie d'une personne atteinte de diabète de type 2 - "Insulin-indépendant", sont des prédispositions génétiques, ainsi que des maladies du système endocrinien et de l'obésité.

La principale cause du diabète est altérée métabolisme des glucides, ce qui se traduit par l'impossibilité du pancréas à produire la bonne quantité d'hormone insuline ou à produire de l'insuline de la qualité requise. Il existe de nombreuses hypothèses sur les causes de cette condition. On sait avec certitude que le diabète est une maladie infectieuse. Il existe une théorie selon laquelle les anomalies génétiques sont la cause de la maladie. Il est prouvé qu'un risque plus élevé de la maladie survient chez les personnes dont les proches parents sont atteints de diabète sucré. Probabilité de maladie particulièrement élevée chez les personnes dont le diabète a été diagnostiqué chez les deux parents.

Comme autre facteur de poids affectant directement la possibilité du diabète, les experts définissent l'obésité. Dans ce cas, une personne est capable d'ajuster son propre poids, vous devez donc traiter ce problème avec sérieux.

Un autre facteur qui provoque est un certain nombre de maladies, dont la conséquence est la défaite cellules bêta. Tout d'abord, nous parlons de pancréatite, maladies des autres glandes endocrines, cancer du pancréas.

Les infections virales peuvent servir de mécanisme de déclenchement pour l'apparition du diabète. Les infections virales "démarrer" le diabète ne sont pas dans tous les cas. Cependant, les personnes qui ont une prédisposition héréditaire au diabète sucré et à d’autres facteurs jetables ont beaucoup plus de risques de tomber malades en raison d’une infection.

En outre, en tant que facteur prédisposant à la maladie, les médecins déterminent stress et surmenage émotionnel. Rappelez-vous de la possibilité de contracter le diabète à la suite des personnes âgées: plus la personne vieillit, plus la probabilité de la maladie est grande.

Dans le même temps, de nombreuses personnes pensent que le diabète, qui aime manger beaucoup de sucre et d'aliments sucrés, est confirmé par la probabilité élevée d'obésité chez ces personnes.

Dans de plus rares cas, le diabète sucré chez les enfants et les adultes se produit à la suite de certains troubles hormonaux dans le corps, ainsi que de lésions pancréatiques dues à l'abus d'alcool ou à la prise de certains médicaments.

Une autre hypothèse est la nature virale du diabète sucré. Ainsi, le diabète de type 1 peut se manifester du fait des dommages viraux des cellules bêta du pancréas qui produisent de l'insuline. En réponse, le système immunitaire produit des anticorps, qui s'appellent insulaire.

Cependant, jusqu'à aujourd'hui, il existe de nombreux points incertains pour déterminer les causes du diabète.

Symptômes du diabète

Les symptômes du diabète sucré se manifestent avant tout par une production d'urine trop intense. Une personne commence à uriner non seulement souvent, mais aussi beaucoup (un phénomène appelé polyurie). Compte tenu de ce phénomène, le patient a un très soif. Avec l'urine excrété glucose, une personne perd des calories. Par conséquent, un signe de diabète est un appétit trop fort dû à un sentiment constant de faim.

En tant que symptômes du diabète sucré, il existe d'autres phénomènes désagréables: fatigue intense, somnolence persistante, la présence de démangeaisons dans le périnée. Le patient peut geler les membres, réduisant progressivement l'acuité visuelle.

La maladie progresse et les signes suivants de diabète sucré apparaissent. Le patient note que ses blessures cicatrisent beaucoup plus, et que l'activité vitale de l'organisme diminue progressivement.

Il est important de tenir compte du fait que les principaux signes du diabète, auxquels tout le monde doit faire attention, sont la perte de vitalité, un sentiment de soif constant, l’excrétion rapide de l’urine du liquide consommé.

Cependant, au début, les symptômes du diabète sucré peuvent ne pas se manifester du tout et la maladie ne peut être déterminée que par des tests de laboratoire. Si la maladie ne se manifeste pas et que le sang présente une teneur légèrement accrue en sucre et est présent dans l'urine, la personne est diagnostiquée état pré-diabétique. C'est typique pour un très grand nombre de personnes, et déjà dans dix à quinze ans, elles développent un diabète de type 2. L'insuline dans ce cas ne remplit pas la fonction de clivage glucides. En conséquence, trop peu de glucose pénètre dans la circulation sanguine, qui est la source d'énergie.

Diagnostic du diabète sucré

Le diabète sucré se manifeste chez l'homme progressivement, par conséquent, les médecins distinguent trois périodes de son développement. Chez les personnes sujettes à la maladie en raison de la présence de certains facteurs de risque, la période dite prédiabète. Si le glucose est déjà absorbé avec des déficiences, mais que les signes de la maladie ne se manifestent pas encore, le patient reçoit un diagnostic de diabète sucré latent. La troisième période est le développement de la maladie elle-même.

Pour diagnostiquer le diabète chez les enfants et les adultes, les analyses de laboratoire revêtent une importance particulière. Dans l'étude de l'urine, il est détecté acétone et le sucre. La méthode la plus rapide pour établir un diagnostic est une analyse de sang, dans laquelle la teneur en glucose est déterminée. C'est d'ailleurs la méthode de diagnostic la plus fiable.

Une plus grande précision des études garantit le test de tolérance au glucose par voie orale. Au départ, il est nécessaire de déterminer le niveau de glucose présent dans le sang du patient à jeun. Après cela, une personne devrait boire un verre d'eau, dans lequel 75 grammes de glucose sont préalablement dissous. Après deux heures, une deuxième mesure est effectuée. Si le résultat de la teneur en glucose est compris entre 3,3 et 7,0 mmol / l, la tolérance au glucose est altérée, avec un résultat supérieur à 11,1 mmol / l, le diabète est diagnostiqué chez le patient.

De plus, lors du diagnostic du diabète sucré, un test sanguin est effectué pour glycohémoglobine déterminer le niveau moyen de sucre dans le sang pendant une longue période (environ 3 mois). Cette méthode est également utilisée pour déterminer l'efficacité du traitement du diabète sucré au cours des trois derniers mois.

Traitement du diabète sucré

Les médecins prescrivent un traitement complet pour le diabète afin d'assurer le maintien d'une glycémie normale. Dans ce cas, il est important de prendre en compte que nous ne devons pas permettre hyperglycémie, c'est-à-dire une augmentation du taux de sucre, ni hypoglycémie, c'est sa chute.

Pendant toute la journée, la teneur en glucose doit rester à peu près au même niveau. Un tel soutien permet de prévenir la manifestation des complications du diabète, qui mettent la vie en danger. Par conséquent, il est très important que la personne elle-même contrôle soigneusement sa propre condition et traite la maladie aussi disciplinée que possible. Glucomètre Est un appareil spécialement conçu pour vous permettre de mesurer indépendamment le niveau de glucose dans le sang. Pour faire une analyse, vous devez prendre une goutte de sang de votre doigt et l'appliquer sur la bandelette.

Il est important que le traitement du diabète chez les enfants et les adultes commence immédiatement après le diagnostic de la personne. Le médecin détermine les méthodes de traitement du diabète en tenant compte du type de diabète qui se produit chez le patient.

Pour le traitement du diabète de type 1, il est important de prévoir un traitement hormonal substitutif à vie. Pour ce faire, chaque jour, le patient qui a le premier type de diabète diagnostiqué doit prendre des injections d'insuline. Il n'y a pas d'autres options de traitement dans ce cas. Avant que les scientifiques ne déterminent le rôle de l'insuline en 1921, le diabète sucré ne répondait pas au traitement.

Il existe une classification spéciale de l'insuline, basée sur l'origine du médicament et la durée de son action. Distingué haussier, cochon et humain l'insuline. En raison de la découverte d'un certain nombre d'effets secondaires, l'insuline bovine est moins utilisée aujourd'hui. La structure la plus proche de l'humain est l'insuline porcine. La différence est dans un acide aminé. La durée d'exposition à l'insuline est court, signifie, long.

En règle générale, le patient s'injecte de l'insuline environ 20 à 30 minutes avant de manger. Il est injecté dans la cuisse, l'épaule ou l'abdomen par voie sous-cutanée, et le site d'injection doit alterner avec chaque injection.

Lorsque l'insuline pénètre dans la circulation sanguine, elle stimule la transition du glucose du sang vers les tissus. En cas de surdosage, il y a beaucoup d'hypoglycémie. Les symptômes de cette maladie sont les suivants: le patient a des tremblements, une plus grande séparation de la sueur, le rythme cardiaque augmente, une personne ressent une forte faiblesse. Dans cet état, une personne doit augmenter rapidement le niveau de glucose, en utilisant plusieurs cuillerées de sucre ou un verre d'eau douce.

Le schéma de consommation d'insuline pour chaque patient doit être choisi exclusivement par un spécialiste en tenant compte de toutes les caractéristiques du corps ainsi que de son mode de vie. La sélection des doses quotidiennes d'insuline est faite de sorte qu'elle corresponde à la norme physiologique. Les deux tiers de la dose de l'hormone sont pris le matin et l'après-midi, un tiers l'après-midi et la nuit. Il existe plusieurs schémas d’injection dont l’utilité détermine le médecin. La correction des doses d'insuline est possible en fonction d'un certain nombre de facteurs (régime alimentaire, charges physiques, caractéristiques du métabolisme des glucides). Un rôle important dans la détermination du régime optimal de consommation d'insuline est attribué à la mesure indépendante du taux de glucose et à la tenue de registres liés à l'introspection.

Dans ce cas, un régime approprié pour le diabète est très nécessaire. Il est important que le patient prenne un régime spécial: trois repas principaux et trois repas supplémentaires. La nutrition dans le diabète sucré tient compte du fait que la teneur en glucose dans le sang augmente le plus fortement les glucides. Cependant, une restriction sévère de leur utilisation n'est pas requise. Compte tenu du poids corporel normal d'une personne, il est important de prendre en compte la quantité de glucides afin de choisir la bonne dose d'insuline.

Si une personne est diagnostiquée avec un diabète de type 2, alors au début de la maladie, on ne peut prendre aucun médicament. Dans ce cas, un régime important pour le diabète, qui consiste à minimiser l'utilisation de glucides simples et une approche compétente du stress physique. Si le diabète progresse, un traitement médicamenteux est nécessaire. Le médecin prescrit un traitement avec des médicaments hypoglycémiants. Il choisit les médicaments appropriés parmi les dérivés sulfonylurées, régulateurs prandiaux de la glycémie. Augmenter la sensibilité à l'insuline des tissus aide biguanides (médicaments réduisent également l'absorption du glucose dans l'intestin) et thiazolidinediones. En l'absence de l'effet du traitement avec ces médicaments, les patients reçoivent une insulinothérapie.

Chez les diabétiques, des recettes traditionnelles sont également utilisées pour stimuler la diminution de la glycémie. A cette fin, des décoctions d'herbes ayant de telles propriétés sont utilisées. Cette feuille de bleuet, graines de lin, feuille de haricot, feuille de laurier, fruits de genévrier et d'églantier, racine de bardane, ortie feuille d'ortie et d'autres. Frais Broth herbes, généralement plusieurs fois par jour avant la prise alimentaire.

Nutrition pour le diabète sucré

Pour les patients le sucre diabète de type 1 Le traitement principal du diabète sucré est l'injection d'insuline, et le régime alimentaire est un complément essentiel au traitement médicamenteux, alors que pour les patients diabète de type 2 - Une alimentation basée sur l'alimentation est la principale méthode de traitement. Depuis le développement du diabète sucré perturbé le fonctionnement normal pancréas, conduisant à une diminution de la production d'insuline, qui est impliquée dans l'assimilation du sucre par le corps, une bonne nutrition et un bon régime sont d'une grande importance. L'alimentation en diabète est utilisée pour normaliser le métabolisme des glucides et prévenir la violation du métabolisme des graisses.

Quelle devrait être la nourriture:

  • repas fréquents et réguliers (de préférence 4-5 fois par jour, à peu près au même moment), il est souhaitable de répartir uniformément la consommation de glucides par repas;
  • la nourriture devrait être riche macro- et microéléments (zinc, calcium, phosphore, potassium), ainsi que vitamines (vitamines B, A, P, acide ascorbique, rétinol, riboflabine, thiamine);
  • la nourriture doit être variée;
  • le sucre Cela vaut la peine de changer Sorbitol, xylitol, fructose, aspartame ou la saccharine, qui peut être ajouté aux aliments et aux boissons;
  • peut être consommé jusqu'à 1,5 litres liquide par jour;
  • la préférence doit être donnée glucides trudnousvaivaemym (fruits, légumes, pain de farine de blé), les produits contenant des fibres (légumes crus, les haricots, les pois, avoine), et de limiter la consommation d'aliments riches en cholestérol - les jaunes d'œufs, le foie, les reins;
  • le régime doit être strictement observé, afin de ne pas provoquer le développement ou l'exacerbation de la maladie.

Le régime alimentaire du diabète n'interdit pas, et dans certains cas, recommande l'utilisation des aliments suivants dans le régime alimentaire:

  • noir ou spécial pain diabétique (200-300 grammes par jour);
  • soupes de légumes, soupe au chou, okroshki, betteraves;
  • Les soupes au bouillon de viande peuvent être consommées 2 fois par semaine.
  • viande maigre (bœuf, veau, lapin), la volaille (dinde, poulet), le poisson (la perche, la morue, le brochet) (environ 100-150 grammes par jour.) en bouillie, cuite au four ou comme une charge;
  • des plats utiles de céréales (sarrasin, flocons d'avoine, millet) et de pâtes alimentaires, des légumineuses peuvent être consommés tous les deux jours;
  • pommes de terre, carottes et betteraves - pas plus de 200 gr. par jour
  • d'autres légumes - le chou, y compris le concombre, les concombres, les épinards, les tomates, les aubergines et les légumes verts, peuvent être consommés sans restrictions;
  • les oeufs peuvent être un jour pas plus de 2 pièces;
  • 200-300 gr. au jour des pommes, des oranges et des citrons peuvent se présenter sous forme de jus avec de la pulpe;
  • produits laitiers fermentés (kéfir, yaourt) - 1-2 verres par jour et fromage, lait et crème sure - avec la permission du médecin;
  • Il est recommandé de consommer quotidiennement du fromage cottage faible en gras pour 150-200 gr. dans une journée sous quelque forme que ce soit;
  • des graisses par jour, vous pouvez manger jusqu'à 40 g de beurre non salé et d'huile végétale.

Des boissons autorisés à boire noir, thé vert, café faible, jus, compotes de variétés de fruits acides avec l'addition de xylitol ou le sorbitol, les hanches de bouillon d'eau minérale - Seltzer, Essentuki.

Les personnes atteintes de diabète, il est important de limiter l'utilisation de glucides faciles à digérer. Ces produits comprennent le sucre, le miel, la confiture, la confiserie, les bonbons et le chocolat. Strictement limité à l'utilisation de gâteaux, muffins, de fruits - bananes, raisins secs, raisins secs. En outre, il est nécessaire de minimiser l'utilisation de aliments gras, tout d'abord graisse, légume et beurre, viande grasse, saucisse, mayonnaise. De plus, il est préférable d'exclure de l'alimentation les plats frits, épicés, épicés et fumés, les collations chaudes, les légumes salés et marinés, la crème, l'alcool. Le sel de table par jour ne peut pas être consommé plus de 12 gr.

Régime de diabète

Les régimes avec diabète doivent être observés sans faute. Les caractéristiques de nutrition dans le diabète sucré dans ce cas signifient la normalisation du métabolisme des hydrates de carbone dans le corps humain et en même temps facilitant le fonctionnement du pancréas. Le régime élimine les glucides digestibles, limite la consommation graisses. Les personnes atteintes de diabète doivent consommer beaucoup de légumes, tout en limitant les aliments contenant du cholestérol et le sel. La nourriture doit être cuite et cuite.

Un patient diabétique est recommandé de manger beaucoup de choux, de tomates, de courgettes, de légumes verts, de concombres et de betteraves. Au lieu du sucre, les diabétiques peuvent consommer du xylitol, du sorbitol, du fructose. Dans le même temps, il est nécessaire de limiter la quantité de pommes de terre, pain, céréales, carottes, graisses, miel.

Il est interdit de manger des confiseries, du chocolat, des bonbons, de la confiture, des bananes, de la graisse épicée, fumée, du mouton et du porc, de la moutarde, de l'alcool, du raisin, des raisins secs.

Prenez de la nourriture toujours en même temps, vous ne pouvez pas sauter de repas. La nourriture doit contenir beaucoup de fibres. Pour ce faire, inclure périodiquement dans le régime des haricots, du riz, de l’avoine, du sarrasin. Chaque jour, un patient diabétique doit boire beaucoup de liquides.

Diet №9

Les diététiciens ont mis au point un régime spécial, recommandé comme aliment principal pour le diabète. Caractéristique du régime numéro 9 est qu'il peut être adapté aux goûts individuels du patient, en ajoutant ou en éliminant certains plats à volonté. Le régime alimentaire dans le diabète sucré crée des conditions pour la normalisation du métabolisme des glucides, contribue à la préservation de la capacité de travail du patient et est développé en tenant compte de la gravité de la maladie, des maladies concomitantes, du poids et des coûts énergétiques. Il existe également un numéro de régime 9a, qui sert de base à l’élaboration d’un régime avec forme légère de diabète. Et quand les formes avec l'obésité concomitante des degrés divers chez les patients qui ne reçoivent pas d'insuline, et №9b avec augmentation du taux d'apport en protéines pour les patients diabétiques graves qui reçoivent le traitement à l'insuline du diabète et sont plus d'activité physique. Forme lourde souvent compliquée par des maladies du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas.

Diet №9 comprend à propos d'un tel régime:

  • Premier petit déjeuner (avant le travail, 7 heures du matin): bouillie de sarrasin, pâté de viande ou fromage cottage faible en gras; thé au xylitol, pain au beurre.
  • Deuxième petit déjeuner (à l'heure du déjeuner, 12h): fromage blanc, 1 tasse de kéfir.
  • Le déjeuner (après le travail, 17h): soupe de légumes, pommes de terre avec de la viande bouillie, une pomme ou une orange. Ou: soupe au chou en purée, viande bouillie avec compote de carottes, thé au xylitol.
  • Le dîner (20h): poisson bouilli avec du chou, ou zrazy de pommes de terre, bouillon de rose sauvage.
  • Avant de se coucher, un verre de kéfir ou de lait caillé.

Prévention du diabète sucré

La prophylaxie du diabète sucré permet de maintenir un mode de vie sain au maximum. Vous ne devez pas permettre l'apparition de kilos en trop, faire constamment des exercices et des exercices. Tout le monde devrait, dans une certaine mesure, réduire la consommation de matières grasses et de sucreries. Si une personne a déjà quarante ans ou si sa famille a eu des cas de diabète, la prévention du diabète sucré permet de vérifier régulièrement la teneur en sucre dans le sang.

Il est nécessaire d'essayer tous les jours de consommer beaucoup de fruits et de légumes, d'inclure dans le régime alimentaire plus d'aliments riches en glucides complexes. Il est également important de surveiller la quantité de sel et de sucre incluse dans l'alimentation quotidienne - dans ce cas, l'abus n'est pas autorisé. Dans le régime alimentaire devrait être beaucoup d'aliments contenant des vitamines.

En outre, pour prévenir le diabète, il est important de rester constamment en état d’équilibre mental afin d’éviter les situations stressantes. En outre, la violation du métabolisme glucidique se manifeste par une pression accrue, il est donc très important de prévenir cette condition à l’avance.

Complications du diabète sucré

Les complications du diabète constituent un danger particulier pour la santé et la vie humaines. Elles se manifestent si le traitement du diabète n’est pas effectué ou s’il n’est pas effectué correctement. En raison de telles complications, une issue fatale se produit souvent. Il est accepté de distinguer les complications aiguës du diabète, qui se développent rapidement chez le patient, et les complications tardives qui surviennent plusieurs années plus tard.

Des complications aiguës du diabète se manifestent le coma: dans cet état, le patient perd conscience, ses fonctions d'un certain nombre d'organes - le foie, les reins, le cœur, le système nerveux sont violés. Les causes du développement du coma sont un changement important acidité le sang, une violation de la proportion de sels et d'eau dans le corps, la manifestation d'un grand nombre d'acide lactique dans le sang, une chute brutale de la glycémie.

Comme complications tardives du diabète, de petits vaisseaux des reins et des yeux apparaissent souvent. Si un grand navire est affecté, accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde, gangrène des jambes. Le système nerveux humain souffre également.

Diabète sucré. Symptômes, causes et traitement du diabète

Diabète sucré - un groupe de maladies du système endocrinien, se développant à cause du manque ou de l'absence d'insuline (l'hormone) dans l'organisme, entraînant une augmentation significative du taux de glucose (sucre) dans le sang (hyperglycémie).

Le diabète sucré est principalement une maladie chronique. Il se caractérise par un trouble métabolique - gras, glucides, protéines, eau-sel et minéraux. Avec le diabète, les fonctions du pancréas sont rompues, ce qui produit en réalité de l'insuline.

L'insuline - hormone protéique produite par le pancréas dont la fonction principale est de participer aux processus métaboliques - traitement et conversion du sucre en glucose et transport du glucose vers les cellules. De plus, l'insuline régule le taux de sucre dans le sang.

Dans le diabète sucré, les cellules ne reçoivent pas la nutrition nécessaire. L'organisme est difficile à retenir de l'eau dans les cellules et il est excrété par les reins. Il existe des violations dans les fonctions de protection des tissus, la peau, les dents, les reins, le système nerveux sont affectés, le niveau de vision diminue, l'athérosclérose, l'hypertension se développe.

Outre les humains, cette maladie peut également toucher certains animaux, tels que les chiens et les chats.

Le diabète est transmis par voie héréditaire, mais il peut être obtenu par d'autres moyens.

Diabète sucré. ICD

CIM-10: E10-E14
CIM-9: 250

Comment est le diabète sucré

L'hormone insuline transforme le sucre en glucose, une substance énergétique nécessaire au fonctionnement normal des cellules du corps. En cas d'échec du développement du pancréas d'insuline, des perturbations commencent dans les processus métaboliques. Le glucose n'est pas délivré aux cellules et se dépose dans le sang. Les cellules, à leur tour, meurent de faim et commencent à se manifester à l'extérieur sous la forme de maladies secondaires (maladies de la peau, système circulatoire, systèmes nerveux et autres). Dans le même temps, il y a une augmentation significative du glucose dans le sang (hyperglycémie). La qualité et l'effet du sang se détériorent. Le processus entier s'appelle le diabète sucré.

Qu'est-ce qui est nocif pour l'hyperglycémie?

Un taux élevé de sucre dans le sang peut provoquer un dysfonctionnement de presque tous les organes, jusqu’à une issue fatale. Plus le taux de sucre dans le sang est élevé, plus le résultat de son action, exprimé en:

- l'obésité;
- glycosylation (sucre) des cellules;
- intoxication du corps avec des dommages au système nerveux;
- des dommages aux vaisseaux sanguins;
- développement de maladies secondaires affectant le cerveau, le cœur, le foie, les poumons, le tube digestif, les muscles, la peau, les yeux;
- manifestations de syncope, coma;
- résultat fatal.

Sucre dans le sang

À jeun: 3,3-5,5 mmol / l.
2 heures après la charge en glucides: moins de 7,8 mmol / l

Symptômes du diabète

Dans la plupart des cas, le diabète sucré se développe progressivement et la maladie ne se développe que de manière ponctuelle, accompagnée d'une augmentation du taux de glucose à un niveau critique avec divers coma diabétiques.

Les premiers signes du diabète sucré

- un sentiment constant de soif;
- sécheresse constante dans la bouche;
- augmentation de la production d'urine (augmentation de la diurèse);
- sécheresse accrue et démangeaisons sévères de la peau;
- une prédisposition accrue aux maladies de la peau, aux pustules;
- Cicatrisation prolongée des plaies;
- une forte diminution ou augmentation du poids corporel;
- augmentation de la transpiration;
- faiblesse musculaire

Signes de diabète sucré

- maux de tête fréquents, évanouissement, perte de conscience;
- déficience visuelle
- douleur du coeur;
- Engourdissement dans les jambes, douleurs dans les jambes;
- diminution de la sensibilité de la peau, en particulier sur les pieds;
Gonflement du visage et des jambes;
- élargissement du foie;
- Cicatrisation prolongée des plaies;
- hypertension artérielle;
- le patient commence à émettre une odeur d'acétone.

Complications du diabète sucré

Neuropathie diabétique - manifesté par la douleur, la brûlure, l'engourdissement des membres. Il est associé à une violation des processus métaboliques dans le tissu nerveux.

Œdème L'œdème du diabète sucré peut se propager localement - sur le visage, les jambes ou dans tout le corps. Le gonflement indique une violation dans le travail des reins et dépend du degré d'insuffisance cardiaque. L'œdème asymétrique indique une microangiopathie diabétique.

Douleur dans les jambes Douleur dans les jambes avec le diabète, en particulier lorsque la marche et tout autre effort physique sur les jambes peuvent indiquer une microangiopathie diabétique. La douleur au pied pendant le repos, surtout la nuit, indique une neuropathie diabétique. Souvent, la douleur dans les jambes avec le diabète est accompagnée de brûlure et d'engourdissement des pieds ou de certains endroits des jambes.

Ulcères trophiques. Les ulcères trophiques du diabète sucré, après une douleur dans les jambes, constituent la prochaine étape du développement de l'angiopathie et de la neuropathie diabétiques. L'apparence des plaies est très différente les unes des autres, donc le traitement des ulcères trophiques avec diabète est prescrit après un diagnostic précis, marquant les plus petits détails symptomatiques. L'effet négatif des ulcères est de réduire la sensibilité des pieds affectés, qui se produit en raison des dommages aux nerfs lorsque le pied est déformé. Dans certains endroits, il existe des napotypes, sous lesquels des hématomes se forment lors de leur suppuration ultérieure. Tous ces processus ont souvent lieu discrètement. Par conséquent, les personnes qui ont déjà enflé leurs jambes ont rougi et un ulcère trophique est apparu chez le médecin.

Gangrène La gangrène dans le diabète sucré dans la plupart des cas est le résultat d'une angiopathie diabétique. L'apparition de la gangrène est due à la défaite de petits et de gros vaisseaux sanguins dans la région du membre inférieur, le plus souvent le pouce du pied. Dans ce cas, le patient ressent une douleur intense au pied. La zone rougeâtre de la zone endommagée se transforme finalement en peau bleue et, après un certain temps, cette zone est recouverte de taches noires et de cloques avec un contenu nuageux. Le processus est irréversible - l'amputation de l'extrémité est nécessaire. Le niveau optimal d'amputation de membre est le tibia.

Haute et basse pression. Une pression artérielle élevée et faible dans le diabète sucré est notée simultanément sur deux points du corps. Dans la partie supérieure du tronc (dans l'artère brachiale) - augmentation de la pression, ce qui indique des dommages aux reins (néphropathie diabétique). Dans la partie inférieure du corps (dans les vaisseaux des jambes) - pression artérielle basse, ce qui indique le degré d'angiopathie diabétique des membres inférieurs.

Coma Coma avec le diabète est très rapide. Un présage de coma dans le diabète est l'inhibition du patient et son état d'évanouissement. Avant cela, une personne peut sentir l'acétone sortir de sa bouche pendant la respiration, ce qui est causé par une intoxication extrême du corps. De plus, le patient peut transpirer. Si un patient présente au moins un de ces signes, il doit immédiatement être conduit dans un établissement médical.

Causes du diabète sucré

Les causes du diabète peuvent être assez importantes, nous allons donc mettre en évidence les plus importantes:

- l'hérédité;
- l'âge (plus la personne est âgée, plus elle risque de tomber malade);
- l'obésité;
- surmenage nerveux;
- les maladies qui détruisent les cellules bêta du pancréas et qui produisent de l'insuline: cancer du pancréas, pancréatite, etc.
- infections virales: hépatite, varicelle, rubéole, grippe, etc.

De plus, le diabète sucré peut se développer dans le contexte de:

- hyperfonction des glandes surrénales (hypercorticisme);
- tumeurs gastro-intestinales;
- augmenter le taux d'hormones bloquant l'insuline;
- cirrhose du foie;
- hyperthyroïdie
- mauvaise digestibilité des glucides;
- une augmentation à court terme de la glycémie.

Classification du diabète sucré

Le diabète sucré ayant de nombreuses étiologies, signes, complications et, bien sûr, le type de traitement, les spécialistes ont créé une formule assez volumineuse pour la classification de la maladie. Considérez les types, les types et les degrés de diabète.

Sur l'étiologie:

I. Diabète sucré de type 1 (diabète insulino-dépendant, diabète juvénile). Le plus souvent, ce type de diabète est observé chez les jeunes, souvent minces. Il coule lourdement. La raison réside dans les anticorps produits par l'organisme lui-même, qui bloquent les cellules β qui produisent de l'insuline dans le pancréas. Le traitement repose sur la consommation constante d'insuline, à l'aide d'injections, ainsi que sur le strict respect du régime alimentaire. Au menu, il est nécessaire d’exclure complètement l’utilisation de glucides facilement assimilables (sucre, limonades contenant du sucre, bonbons, jus de fruits).

A. Autoimmune.
V. idiopathique.

II. Diabète sucré de type 2 (diabète insulinodépendant). Le plus souvent, les personnes obèses de 40 ans souffrent de diabète de type 2. La raison en est la surabondance de nutriments dans les cellules, en raison de ce qu'ils perdent leur sensibilité à l'insuline. Le traitement repose principalement sur un régime pour la perte de poids.

Au fil du temps, la prescription de comprimés d'insuline est possible et, en dernier recours, les injections d'insuline sont prescrites.

III. Autres formes de diabète:

A. Troubles génétiques des cellules b
B. Défauts génétiques de l'action de l'insuline
C. Maladies des cellules endocrines pancréatiques:
1. traumatisme ou pancréatectomie;
2. pancréatite
3. processus néoplasique;
4. la mucoviscidose;
5. pancréatopathie fibro-oculaire;
6. l'hémochromatose;
7. autres maladies.
D. Endocrinopathies:
1. le syndrome Itzenko-Cushing;
2. l'acromégalie;
3. Glucoganoma
4. phéochromacytome;
5. somatostatinome;
6. hyperthyroïdie;
7. aldostérone;
8. autres endocrinopathies.
E. Le diabète en conséquence des effets secondaires des médicaments et des substances toxiques.
F. Le diabète en tant que complication des maladies infectieuses:
1. la rubéole;
2. infection à cytomégalovirus;
3. autres maladies infectieuses.

IV. Diabète sucré gestationnel. Le niveau de sucre dans le sang augmente dans le contexte de la grossesse. Passe souvent soudainement, après l'accouchement.

La sévérité de la maladie:

Diabète sucré 1 degré (forme légère). Caractérisé par un faible niveau de glycémie (sucre dans le sang) - pas plus de 8 mmol / l (à jeun). Le niveau de glucosurie quotidienne - pas plus de 20 g / l. Il peut être accompagné d'angioneuropathie. Traitement au régime et prise de médicaments.

Diabète sucré 2 degrés (forme moyenne). Caractéristique relativement petite, mais avec un effet plus évident, augmentation du niveau de glycémie au niveau de 7-10 mmol / l. Le niveau de glucosurie journalière ne dépasse pas 40 g / l. Il y a parfois des manifestations de cétose et d'acidocétose. Il n'y a pas de violation grave du travail des organes, mais il peut y avoir des irrégularités et des signes dans le travail des yeux, du cœur, des vaisseaux, des membres inférieurs, des reins et du système nerveux. Il existe des signes d'angioneuropathie diabétique. Le traitement est effectué au niveau de la thérapie diététique et de la prise orale de médicaments réducteurs de sucre. Dans certains cas, le médecin peut prescrire des injections d'insuline.

Diabète sucré à 3 degrés (forme sévère). Typiquement, le niveau moyen de glycémie est de 10-14 mmol / l. Le taux de glucosurie quotidien est d'environ 40 g / l. Il y a un niveau élevé de protéinurie (protéines dans les urines). L'image des manifestations cliniques des organes cibles s'intensifie - yeux, cœur, vaisseaux, jambes, reins, système nerveux. Diminution de la vision, engourdissement et douleur dans les jambes, la pression artérielle augmente.

Diabète sucré 4 degrés (forme super lourde). Des niveaux élevés de glycémie - 15-25 mmol / l et plus. Le taux de glucosurie quotidien est supérieur à 40-50 g / l. La protéinurie augmente, le corps perd ses protéines. Presque tous les organes sont affectés. Le patient est sujet à des comas diabétiques fréquents. La vie est soutenue uniquement par des injections d'insuline - à une dose de 60 OD et plus.

Pour les complications:

- micro et macroangiopathie diabétiques;
- la neuropathie diabétique;
- la néphropathie diabétique;
- rétinopathie diabétique;
- pied diabétique.

Diagnostic du diabète sucré

Pour le diagnostic du diabète sucré, les méthodes et tests suivants sont établis:

- mesure de la glycémie (détermination de la glycémie);
- mesure des fluctuations diurnes du niveau de glycémie (profil glycémique);
- mesurer le niveau d'insuline dans le sang;
- un test de tolérance au glucose;
- un test sanguin pour la concentration d'hémoglobine glycosylée;
- test sanguin biochimique;
- analyse d'urine pour déterminer le taux de leucocytes, de glucose et de protéines;
- échographie des organes abdominaux;
- Le test de Rebberg.

De plus, si nécessaire, conduisez:

- étude de la composition électrolytique du sang;
- analyse d'urine pour déterminer la présence d'acétone;
- examen du fond d'œil
- électrocardiographie (ECG).

Taux de sucre dans le sang dans le diabète sucré

Traitement du diabète sucré

Avant le début du traitement, il est nécessaire d'effectuer un diagnostic précis de l'organisme, tk. un pronostic positif de récupération en dépend.

Le traitement du diabète vise à:

- diminution du taux de sucre dans le sang;
- normalisation du métabolisme;
- prévention des complications du diabète.

En outre, le traitement varie selon le type de diabète. Considérons-les séparément.

Traitement du diabète de type 1 (insulino-dépendant)

Comme nous l'avons déjà mentionné dans le milieu de l'article, dans la section « Classification du diabète » les patients atteints de diabète de type 1 ont constamment besoin d'injections d'insuline, parce que le corps ne peut pas se développer cette hormone en quantité suffisante. D'autres méthodes de délivrance d'insuline dans le corps, à l'exception des injections, ne sont pas existent actuellement. Les comprimés sur la base de l'insuline dans le diabète de type 1 ne permet pas.

Outre les injections d’insuline, le traitement du diabète de type 1 comprend:

- respect du régime alimentaire;
- exécution d'exercices individuels mesurés (DIFN).

Traitement du diabète de type 2 (indépendant de l'insuline)

Le traitement du diabète de type 2 est traité par le régime alimentaire et, si nécessaire, par la consommation d'agents réducteurs de sucre, disponibles sous forme de comprimés.

Le régime alimentaire pour le diabète de type 2 est la principale méthode de traitement en raison du fait que ce type de diabète ne fait que se développer en raison de la malnutrition de la personne. Avec une mauvaise nutrition, tous les types de métabolisme sont violés. Par conséquent, en changeant les régimes, le diabétique se rétablit dans de nombreux cas.

Dans certains cas, avec des types persistants de diabète de type 2, le médecin peut prescrire des injections d'insuline.

Régime de diabète

Lors du traitement de tout type de diabète, la thérapie diététique est un élément obligatoire.

Le nutritionniste du diabète, après réception des analyses, compte tenu de l'âge, du poids corporel, du sol, du mode de vie, élabore le programme individuel d'un accouchement. Lors d'un régime, le patient doit calculer la quantité de calories consommées, protéines, lipides, glucides, vitamines et oligo-éléments. Le menu doit être strictement observé à la prescription, ce qui minimise le risque de complications de la maladie. De plus, en observant un régime dans le diabète, il est possible de vaincre cette maladie sans médicaments supplémentaires.

L’accent général de la diététique sur le diabète repose sur l’utilisation d’aliments contenant peu ou pas de glucides faciles à digérer, ainsi que sur les graisses facilement converties en composés glucidiques.

Que mange-t-on avec le diabète?

Le menu du diabète comprend des légumes, des fruits, de la viande et des produits laitiers. Le diagnostic de "diabète sucré" ne signifie pas qu'il est nécessaire de rejeter complètement le glucose dans les aliments. Le glucose est l '"énergie" du corps, sans laquelle la protéine se décompose. Les aliments doivent être riches en protéines, en vitamines et en oligo-éléments.

Ce que vous pouvez manger avec le diabète: les haricots, le sarrasin, l'avoine, l'orge, le blé et les céréales de maïs, de pamplemousse, orange, citron, pomme, poire, pêche, abricot, grenade, fruits secs (pruneaux, abricots secs, pommes séchées), cerises, bleuets, mûres, groseilles, groseilles, noix, les pignons, les arachides, les amandes, du pain noir, du beurre ou de l'huile végétale (par jour 40 g).

Ce que vous ne pouvez pas manger avec le diabète: café, l'alcool, le chocolat, la confiserie, bonbons, confitures, biscuits, crème glacée, des plats épicés, fumés, plats salés, gras, poivre, moutarde, bananes, raisins, raisins.

D'où il vaut mieux s'abstenir: pastèque, melon, jus de fruits. En outre, essayez de ne pas utiliser le produit que vous connaissez peu ou pas du tout.

Produits résolus sous condition dans le diabète sucré:

Miel: utiliser le miel le mieux le matin, à jeun, pas plus de 1-2 cuillères à soupe. cuillères par jour, avec 1 verre d'eau.

Dates: utiliser uniquement avec une forme de diabète légère (1 degré), mais pas plus de 100 g / jour.

Sucre: uniquement avec la permission d'un médecin.

Vous trouverez plus d'informations sur la nutrition diabétique dans cet article: Diet №9 (tableau №9): le menu pour une semaine. Alimentation thérapeutique.

Activité physique dans le diabète sucré

Dans le contexte actuel de «paresseux», où le monde a saisi la télévision, l’Internet, assis et souvent du travail bien rémunéré, un nombre croissant de personnes se déplacent de moins en moins. Malheureusement, cela n'a pas le meilleur effet sur la santé. Le diabète sucré, l'hypertension, les hémorroïdes, l'insuffisance cardiaque, la déficience visuelle, les maladies de la colonne vertébrale ne sont qu'une petite partie des affections dans lesquelles la vie sédentaire est indirectement et parfois directement coupable.

Quand une personne mène une vie active, il marche beaucoup, fait du vélo, exerce des exercices, joue à des jeux de sport, le métabolisme accélère, le sang «joue». Dans le même temps, toutes les cellules reçoivent la nutrition nécessaire, les organes sont en bonne forme, le système immunitaire fonctionne parfaitement et le corps dans son ensemble est moins sensible à diverses maladies.

C'est pourquoi une activité physique modérée dans le diabète sucré a un effet bénéfique. Lorsque vous faites des exercices physiques, dans les tissus des muscles, il y a une oxydation accrue du glucose provenant du sang, en relation avec laquelle le taux de sucre dans le sang diminue. Bien sûr, cela ne signifie pas que vous vous changez maintenant en uniforme de sport et que vous courez quelques kilomètres dans une direction inconnue. Les exercices nécessaires seront prescrits par votre médecin.

Médicaments contre le diabète sucré

Considérons quelques groupes de préparations médicales contre le diabète sucré (médicaments réducteurs de sucre):

Les médicaments qui stimulent le pancréas pour produire plus d'insuline: Sulfonylurées ("Gliklazid", "Glikvidon", "Glipizid"), Méglitinides ("Repaglinide", "Nateglinide").

Des comprimés qui rendent les cellules du corps plus sensibles à l'insuline:

- Biguanides ("Siofor", "Glukofazh", "Metformine"). Contre-indiqué chez les personnes présentant une insuffisance cardiaque et rénale.
- Thiazolidinediones ("Avandia", "Pioglitazone"). Augmente l'efficacité de l'insuline (améliorant la résistance à l'insuline) dans les tissus adipeux et musculaires.

Moyens avec l'activité incretinovoy: DPP-4 inhibiteurs ( "vildagliptine", "sitagliptine"), des agonistes du récepteur du glucagon-like peptide-1 ( "liraglutide", "exénatide").

Les médicaments qui bloquent l'absorption du glucose dans le tube digestif: inhibiteur de l'alpha-glucosidase ("acarbose").

Puis-je guérir le diabète?

La prévision positive dans le traitement du diabète sucré dépend largement de:

- type de diabète;
- l'heure de la détection de la maladie;
- un diagnostic précis;
- le strict respect par le diabétique des prescriptions du médecin.

Selon les scientifiques (officiels) modernes, il est impossible de guérir complètement le diabète de type 1, ainsi que les formes persistantes de diabète de type 2. Au moins, de telles drogues n'ont pas encore été inventées. Avec ce diagnostic, le traitement vise à prévenir l'apparition de complications, ainsi que l'effet pathologique de la maladie sur le travail d'autres organes. Après tout, vous devez comprendre que le danger du diabète est en complications. Avec l'aide d'injections d'insuline, on ne peut que ralentir les processus pathologiques dans le corps.

Le traitement du diabète sucré de type 2, dans la plupart des cas, avec l'aide d'une correction nutritionnelle, ainsi que des charges physiques modérées, est assez efficace. Cependant, lorsqu'une personne retourne à son ancien mode de vie, l'hyperglycémie ne tarde pas à attendre.

J'aimerais également noter qu'il existe des méthodes non officielles de traitement du diabète, par exemple la famine médicale. Ces méthodes se terminent souvent pour les diabétiques avec réanimation. De cela, il faut conclure qu'avant d'utiliser divers remèdes populaires et recommandations, assurez-vous de consulter un médecin.

Bien sûr, je ne peux pas m'empêcher de mentionner une autre façon de guérir du diabète - la prière, la conversion à Dieu. Et dans la Sainte Écriture et dans le monde moderne, un grand nombre de personnes ont été guéries après avoir fait appel au Seigneur et, dans ce cas, peu importe qu’une personne soit malade, car tout est impossible pour un homme, tout est possible à Dieu.

Traitement traditionnel du diabète sucré

Important! Avant d'utiliser des remèdes populaires, assurez-vous de consulter votre médecin!

Céleri au citron Épluchez 500 g de céleri-rave et tordez-les avec 6 citrons dans un hachoir à viande. Le mélange est bouilli dans une casserole au bain-marie pendant 2 heures. Ensuite, mettez le produit au réfrigérateur. Le mélange doit être pris à 1 cuillère à soupe. à la cuillère en 30 minutes. Avant le petit-déjeuner, pendant 2 ans.

Citron avec du persil et de l'ail. 100 grammes de zeste de citron sont mélangés avec 300 g de racine de persil (vous pouvez mettre et feuilles) et 300 g d'ail. Nous tordons tout à travers un hachoir à viande. Le mélange résultant est placé dans un pot et placé dans un endroit sombre et frais pendant 2 semaines. Le produit reçu doit être pris 3 fois par jour, 1 cuillère à café chaque 30 minutes avant les repas.

Tilleul Si vous avez une augmentation du taux de sucre dans le sang, buvez quelques jours au lieu de thé, infusion colorée au citron vert. Pour préparer le produit, mettez 1 cuillère à soupe. cuillère de couleur de citron vert pour 1 tasse d'eau bouillante.

Vous pouvez également cuisiner et décoction de tilleul. Pour ce 2 verres de couleur chaux, versez 3 litres d'eau. Faire bouillir ce remède pendant 10 minutes, refroidir, filtrer et verser dans des bocaux ou des bouteilles. Garder au frigo. Utilisez un bouillon de citron vert tous les jours pour un demi-verre, lorsque vous voulez boire. Lorsque cette portion est bue, faites une pause de 3 semaines, après quoi le cours peut être répété.

Aulne, ortie et quinoa. Mélanger un demi-verre de feuilles d'aulne, 2 c. cuillères de feuilles de quinoa et 1 cuillère à soupe. cuillère de fleurs d'ortie. Verser un mélange d'1 litre d'eau, bien agiter et laisser reposer 5 jours dans un endroit éclairé. Ensuite, ajoutez une pincée de soda à la perfusion et prenez 1 cuillère à café pendant 30 minutes. Avant les repas, matin et soir.

Sarrasin Broyer avec un moulin à café 1 c. une cuillerée de sarrasin, puis ajoutez-le à 1 tasse de yaourt. Évitez le médicament pendant la nuit et le matin, buvez 30 minutes avant de manger.

Citron et oeufs. Presser avec 1 jus de citron et bien mélanger avec 1 œuf cru. Obtenez ce médicament 60 minutes avant les repas, pendant 3 jours.

Noyer Verser les septums de 40 grammes de noix avec un verre d'eau bouillante. Ensuite, faites-les tremper dans un bain-marie pendant environ 60 minutes. Infusion cool et filtrer. Prendre la perfusion nécessaire pendant 1 à 2 heures par cuillère pendant 30 minutes avant de manger, 2 fois par jour.

Aide également avec le remède de feuilles de noyer. Pour cela, versez 1 cuillère à soupe. une cuillerée de feuilles bien séchées et broyées 50 ml d'eau bouillie. Cuire ensuite l'infusion à feu doux pendant 15 minutes, puis laisser infuser encore 40 minutes. Le bouillon doit être filtré et pris 3-4 fois par jour pour un demi-verre.

Le noisetier (écorce). Hacher finement et verser 400 ml d'eau propre 1 c. cuillère de l'écorce de noisette. Laisser le remède insister sur la nuit, après quoi nous plaçons l'infusion dans un pot en émail et le mettons sur le feu. Cuire le remède pendant environ 10 minutes. Après cela, le bouillon est refroidi, divisé en parts égales et bu pendant la journée. Conservez le bouillon au réfrigérateur.

Tremble (écorce) Mettre dans une casserole d'émail une poignée d'écorce de tremble rabotée, remplie de 3 litres d'eau. Nous portons le remède à ébullition et le retirons du feu. Le bouillon obtenu doit être bu au lieu de thé pendant 2 semaines, après quoi il faut faire une pause de 7 jours et répéter le traitement. Entre le 2ème et le 3ème cours, la pause est faite pour un mois.

Feuille de laurier. Mettez 10 feuilles de laurier sèches dans l'émail ou la verrerie et versez 250 ml d'eau bouillante. Le contenant est bien emballé et laisse l'agent infuser pendant 2 heures. La perfusion reçue du diabète doit être prise 3 fois par jour pour un demi-verre, 40 minutes avant les repas.

Graines de lin Frotter dans la farine 2 c. des cuillères de graines de lin et versez 500 ml d'eau bouillante. Le mélange est bouilli dans un récipient d'émail pendant environ 5 minutes. Le bouillon doit être bu complètement 1 fois, à chaud, 30 minutes avant un repas.

Pour la cicatrisation des plaies dans le diabète sucré, utiliser des lotions à base d'insuline.

Prévention du diabète sucré

Pour prévenir l'apparition du diabète, les experts recommandent de respecter les règles de prévention:

- surveillez votre poids - ne permettez pas l'apparition de kilos en trop;
- mener une vie active;
- manger correctement - manger un peu et aussi éviter de manger des aliments riches en glucides faciles à digérer, mais privilégier les aliments riches en vitamines et en minéraux;
- contrôler l'hypertension artérielle (hypertension) et le métabolisme des lipides;
- ne pas perdre de vue les maladies non traitées;
- Ne pas boire de boissons alcoolisées;
- surveiller périodiquement le taux de sucre dans le sang et, le cas échéant, prendre des mesures préventives pour empêcher le passage de l'hyperglycémie à un degré moyen et sévère.

Plus D'Articles Sur Le Diabète

Le diabète sucré est une maladie difficile à traiter. Elle se manifeste de différentes manières: faiblesse, sensation constante de faim, longue guérison par les plaies du corps.

Lorsque le système endocrinien fonctionne bien et qu'il n'y a pas d'anomalies dans la régulation humorale, le taux de sucre dans le sang est stable.

Pour reconstituer l’énergie du corps, l’apport de tissus et d’organes nécessite l’apport d’aliments provenant des graisses, des glucides, des protéines, des oligo-éléments, des vitamines.