loader

Principal

Diagnostic

Nouveau dans le traitement du diabète de type 2: traitement moderne

Les diabétiques souffrent du fait que le nouveau médicament a été inventé par la médecine moderne pour soigner cette maladie. À ce jour, le traitement traditionnel est en train de disparaître et une nouvelle, plus moderne et plus efficace, prend sa place. Quel est ce traitement? Quels sont ses principes? Nos spécialistes de cet article en parlent.

Caractéristiques du diabète sucré de type 2

Le diabète sucré est la pathologie du système endocrinien, qui se développe en raison de la faible activité de l'hormone pancréatique. Le type de cette maladie est déterminé par le niveau de dépendance du patient à l’insuline. Le traitement de celui-ci est nommé par des médecins qualifiés, en fonction des caractéristiques individuelles de chaque patient. Généraliser tous les patients une chose - une violation du métabolisme des glucides dans le corps avec un dysfonctionnement prononcé des récepteurs à l'insuline.

En règle générale, les personnes à risque sont des personnes:

  • plus de quarante ans;
  • avec la présence d'une prédisposition génétique;
  • malade avec une maladie infectieuse grave;
  • subi des blessures et des chirurgies;
  • éprouver un stress psychologique constant;
  • médicaments à long terme qui provoquent le développement de cette maladie.

Les symptômes primaires très vifs du diabète sucré ne sont donc pas détectables uniquement lors des tests de laboratoire - analyse biochimique du sang, de l'urine. L'évolution de cette maladie est très lente, mais elle entraîne un certain nombre de complications, par exemple une déplétion en cellules bêta et une atrophie. Cela s'accompagne de tous les symptômes caractéristiques du diabète sucré - faim, soif, mictions fréquentes, maux de tête, fatigue, vision floue, changement de poids.

Traitement traditionnel du diabète de type 2

Avant de passer à la discussion sur les méthodes modernes de traitement du diabète de type 2, il convient d’envisager les caractéristiques de la méthode traditionnelle.

Tout d'abord, son objectif dépend des caractéristiques individuelles de l'évolution de la maladie. Le médecin traitant examine attentivement l’état du patient, prescrit des procédures de diagnostic, puis nomme un traitement complet.

Deuxièmement, la méthode traditionnelle est complexe, au cours de laquelle il est nécessaire d’adhérer à un régime alimentaire spécial et de pratiquer des exercices légers, modérés et réalisables.

En troisième lieu, le but principal de cette méthode dans le traitement du diabète de type 2 est l'élimination des symptômes de décompensation émergent avec des médicaments qui abaissent le taux de sucre sanguin, pour obtenir une compensation stable du métabolisme des glucides. Sinon, une augmentation de la dose du médicament sera suivie pour réduire le sucre, suivie d'une combinaison avec d'autres médicaments d'un effet similaire.

Quatrièmement, cette méthode est assez longue - de plusieurs mois à plusieurs années.

Par conséquent, de nombreuses sociétés médicales cherchent à trouver un autre traitement nouveau, plus efficace et rapide pour le diabète sucré de type 2.

Approche moderne dans le traitement du diabète sucré de type 2

Une nouveauté dans le traitement de cette maladie est de changer de stratégie en combinant des méthodes et des moyens déjà connus. La principale différence avec la méthode traditionnelle est de parvenir à la normalisation de la glycémie le plus rapidement possible.

Les spécialistes distinguent trois étapes principales dans le traitement du diabète de type 2, qui fournit une approche moderne.

  1. L'utilisation de metformine ou de diméthylbiguanide - un médicament réducteur de sucre. L'effet de ce médicament est le suivant:
  • diminution de la concentration de glucose dans le sang du patient;
  • Sensibilité accrue des tissus à l'insuline;
  • augmentation de l'absorption périphérique du glucose;
  • augmente l'oxydation des acides gras;
  • réduit l'absorption du sucre de l'estomac.

Avec ce médicament, les agents médicamenteux suivants peuvent être combinés:

  • l'insuline;
  • la glitazone;
  • les sulfonylurées et similaires.

L'effet optimal obtenu dans un tel traitement est obtenu en augmentant la dose de ce médicament de 50 à 100%.

  1. L'utilisation de médicaments réducteurs de sucre, alors qu'il est possible de combiner plusieurs médicaments similaires entre eux. Le but de telles actions est d'augmenter la sécrétion d'insuline dans le contexte d'une diminution de la résistance à l'insuline. Mais ici le dosage et le choix des médicaments sont établis par le médecin traitant sur les indications individuelles du patient.
  2. Insulinothérapie Cette étape du traitement moderne n'est nommée que lorsque les deux premières étapes de l'amélioration de l'état ne sont pas observées. Dans de tels cas, il est obligatoire d'utiliser un lecteur de glycémie pour mesurer la glycémie. L'insuline dans ce cas est appliquée avec le calcul pour une longue période d'action avec une dose croissante du médicament. Son rendez-vous dure jusqu'à ce que le taux de glucose soit normalisé.

Ces stades de traitement n'excluent pas le respect du régime alimentaire et un effort physique modéré.

Différences de la méthode moderne du traditionnel

Comme on le voit, la nouveauté dans le traitement du diabète repose sur l'approche traditionnelle. Les experts distinguent plusieurs différences significatives entre ces deux méthodes:

  • La metformine est prescrite en association avec un régime alimentaire et l'exercice physique;
  • à chaque étape du traitement, leurs objectifs spécifiques sont définis - s'il n'y a pas d'amélioration dans l'état, alors seulement ils passent à l'étape suivante;
  • seuls les indicateurs réels des tests des patients sont pris en compte - l'hémoglobine glyquée devrait être inférieure à 7%;
  • la méthode traditionnelle ne prévoit pas une augmentation marquée des doses de médicaments hypoglycémiants et l'approche moderne est conçue pour une insulinothérapie intensive.

À ces différences devraient être ajoutés et la familiarité avec le régime de traitement du patient. Il contrôle indépendamment le niveau de sucre dans son corps. Mais il convient de rappeler que l’effet du traitement est atteint dans les deux cas en raison de l’approche complexe, qui a un impact global sur la maladie.

Méthode de Buraev - phytothérapie dans le traitement du diabète sucré de type 2

Le problème de se débarrasser du diabète sucré a incité de nombreux scientifiques médicaux à rechercher de nouvelles choses dans son traitement. C’est l’utilisation de médicaments d’origine végétale et animale, qui peuvent être désignés comme supplément. Ainsi, la méthode de Buraev devient de plus en plus populaire, qui consiste à:

  1. Application de composants biologiquement actifs d'origine animale et végétale:
    • infusion de cortex de tremble;
    • ours gras;
    • la propolis;
    • huile de sapin;
    • thé aux vitamines;
    • Morse des baies.
  2. Le rendez-vous de régime numéro 9 sur le menu de sept jours.
  3. Examen médical quotidien obligatoire des patients:
    • thermométrie;
    • contrôle de la pression sanguine.
  4. Détermination des paramètres biochimiques du sang périphérique:
    • glycémie à jeun;
    • cholestérol total;
    • hémoglobine glycosylée;
    • coefficient de peroxydation lipidique;
    • activité antioxydante.
  5. Test sanguin de laboratoire pour déterminer la teneur en sucre au début et à la fin du traitement.

La méthode décrite de Buraev a été testée sur la base du sanatorium-préventorium "Viasna", situé dans la région de Sverdlovsk - Sredneuralsk. Le cours est conçu pour trois semaines (21 jours) de phytothérapie, sans recours à l'insulinothérapie. En raison de cette approche non conventionnelle dans le traitement du diabète de type 2:

  • diminution du poids corporel chez les patients;
  • diminution des indicateurs de pression artérielle, avec leur stabilisation ultérieure;
  • effet immunologique positif prononcé;
  • réduction de la dose de médicaments hypoglycémiques.

Les experts Bouraïeva cette méthode est recommandée pour la réadaptation préventive des patients atteints de diabète de diabète de type 2, ainsi que pour une réadaptation dans les pensions de famille, sanatoriums et sur une base ambulatoire.

Nouveaux traitements pour le diabète de type 2

Le diabète de type 2 (DT2) est une maladie systémique dans laquelle le développement des cellules de l'organisme perdent leur sensibilité à l'insuline et de glucose absorber cessent, par laquelle il commence à régler dans le sang. Pour prévenir une accumulation excessive de sucre dans le sang, les médecins recommandent que les diabétiques adhèrent constamment à un régime et à de l'exercice à faible teneur en glucides. Cependant, ces mesures ne donnent pas toujours un résultat positif et la maladie commence à progresser, ce qui amène une personne à entreprendre des activités plus graves - à suivre des cours de traitement médical. Mais il en existe une nouvelle dans le traitement du diabète de type 2, dont nous parlons actuellement.

Quelques mots sur la maladie

Contrairement au diabète de type 1, le CD2 est beaucoup plus traitable si, bien sûr, il commence à temps. Avec cette maladie, le pancréas est préservé, c’est-à-dire qu’il n’ya pas de déficit en insuline dans le corps, comme dans le premier cas. Par conséquent, le traitement de substitution n'est pas nécessaire ici.

Cependant, compte tenu du fait que le développement du taux de sucre sanguin CD2 dépasse la norme, le pancréas "croit" qu'il ne fonctionne pas complètement et améliore la production d'insuline. En conséquence, le corps est constamment exposé à de graves stress, ce qui entraîne une dégradation progressive de ses cellules et le passage du CD2 au CD1.

Par conséquent, les médecins recommandent à leurs patients de surveiller régulièrement le taux de sucre dans le sang et, en l’augmentant, de mettre en œuvre immédiatement des mesures permettant de le réduire à des limites normales. Avec le CD2, il suffit de suivre le régime et d'exercer une activité physique modérée. Si cela n'aide pas, vous pouvez avoir recours à des médicaments réducteurs de sucre.

Mais tous ces traitements pour le diabète sont obsolètes. Et étant donné que le nombre de personnes souffrant de cette maladie augmente chaque année, les médecins utilisent de plus en plus le nouveau dans le traitement du diabète de type 2, offert par des scientifiques et diverses sociétés pharmaceutiques. Est-ce qu'ils surmontent cette maladie ou au moins empêchent sa progression? Ceci et beaucoup d'autres choses vont maintenant être discutés.

Glitazones

De nouvelles méthodes de traitement du CD2 suggèrent l'utilisation de médicaments de dernière génération, notamment les glitazones. Ils sont divisés en deux groupes: les pioglitazones et les rosiglitazones. Ces substances actives favorisent la stimulation des récepteurs situés dans les noyaux des tissus adipeux et musculaires. Lorsque ces recettes sont activées, il y a un changement dans la transcription des gènes responsables de la régulation du métabolisme du glucose et des lipides, ce qui provoque les cellules du corps commencent à interagir avec l'insuline, la consommation d'un glucose et sans le laisser régler dans le sang.

Le groupe des pioglitazones comprend de tels médicaments:

L'accueil de ces médicaments n'est effectué qu'une fois par jour, quel que soit le moment de la consommation. Au tout début du traitement, leur dose est de 15-30 mg. Si la pioglitazone ne donne pas de résultats positifs, sa dose est augmentée à 45 mg. Si le médicament est pris en association avec d'autres médicaments pour le traitement du diabète, sa dose maximale ne doit pas dépasser 30 mg par jour.

Quant à la rosiglitazone, leur groupe comprend les médicaments suivants:

Ces nouveaux médicaments sont pris par voie orale plusieurs fois par jour, indépendamment du moment de la consommation. Aux stades initiaux du traitement, la dose quotidienne de rosinolitazone est de 4 mg (2 mg par dose). Si l'effet n'est pas observé, il peut être augmenté à 8 mg. En thérapie combinée, ces médicaments sont pris en doses minimales - pas plus de 4 mg par jour.

Récemment, ces médicaments sont de plus en plus utilisés en médecine pour le traitement du diabète de type 2. Tant le rosiglitizans que les pioglitazones présentent de nombreux avantages. Leur réception fournit:

  • diminution de la résistance à l'insuline;
  • bloquant la lipolyse, entraînant une diminution de la concentration en acides gras libres dans le sang, ce qui nuit à la redistribution du tissu adipeux;
  • diminution du taux de triglycérides;
  • augmentation des taux sanguins de HDL (lipoprotéines à haute densité).

Grâce à toutes ces actions, une compensation durable du diabète sucré est obtenue lors de la prise de ces médicaments - le taux de sucre dans le sang est presque toujours dans les limites de la normale et l'état général du patient s'améliore.

Cependant, ces médicaments présentent également des inconvénients:

  • Les glytazones ont une efficacité inférieure à celle de leurs "frères", qui appartiennent aux groupes des sulfonylurées et du metforminame;
  • Rosiglitazone pour une utilisation en contre-indication cas de problèmes avec le système cardiovasculaire, car ils peuvent provoquer un infarctus ou un AVC (et en fait, le système cardio-vasculaire est exposé principalement à l'influence négative pendant le développement du diabète);
  • glitazones ont augmenté gain favorisent l'appétit et le poids, ce qui est très indésirable dans le développement du diabète, car elle peut conduire à d'autres problèmes de santé et la transition du diabète de type 2 dans le diabète de type 1 type 2.

Indications et contre-indications

Les pioglitazones et les rosiglitazones peuvent être utilisées en tant que médicaments indépendants pour le traitement du diabète et en association avec la sulfonylurée et la metformine (la thérapie combinée est utilisée uniquement dans les cas de maladie grave). En règle générale, ils ne sont prescrits que si le régime et l'exercice modéré ne donnent pas de résultat positif.

Les principales contre-indications à l’utilisation des pioglitazones et des rosiglitazones sont les suivantes conditions physiologiques et pathologiques:

  • grossesse et allaitement;
  • âge jusqu'à 18 ans;
  • Diabète de type 1 et autres affections nécessitant une insulinothérapie;
  • excès de niveau d'ALT plus de 2,5 fois;
  • maladies hépatiques en phase d'exacerbation.

Outre le fait que ces médicaments de nouvelle génération ont des contre-indications, ils ont également des effets secondaires. Le plus souvent, lorsqu'ils sont pris chez des patients, ils sont:

  • Oedème, dont la survenue est due à la capacité des composants actifs de ces médicaments à conserver les fluides corporels. Et cela peut affecter négativement le travail du système cardiovasculaire, en augmentant le risque de développer une insuffisance cardiaque, un infarctus du myocarde et d'autres conditions potentiellement mortelles du patient.
  • Diminution du taux d'hémoglobine dans le sang (anémie), qui se traduit par l'apparition de problèmes cérébraux, alors qu'il commence à éprouver une privation d'oxygène. Dans la plupart des cas, en raison de l'anémie, la circulation cérébrale est altérée, la perméabilité diminuée, l'excitabilité du SNC, etc. Toutes ces conditions affectent négativement l'état général du patient.
  • Violation des fonctions des enzymes hépatiques (ALT et AST), qui entraîne le développement d'une insuffisance hépatique et d'autres pathologies. Par conséquent, lors de la prise de pioglitazones et de resiglitazones, il est nécessaire de prendre régulièrement un test sanguin biochimique. Et en cela

Si le niveau de ces enzymes dépasse les valeurs normales de plus de 2,5 fois, un retrait immédiat de ces médicaments est nécessaire.

Incrétinomimétiques

Un autre nouveau groupe de médicaments récemment utilisé pour traiter le diabète de type 2. Parmi ces fonds, les plus populaires sont l'exénatide et la sitagliptine. En règle générale, ces médicaments sont utilisés en association avec la metformine.

  • augmentation de la sécrétion d'insuline;
  • régulation de la production de suc gastrique;
  • ralentir les processus de digestion et d'absorption des aliments, ce qui supprime la faim et la perte de poids.

Avec les ingestinomimétiques, des nausées et des diarrhées peuvent survenir. Cependant, comme le disent les médecins, ces effets secondaires surviennent seulement au tout début du traitement. Une fois que le corps s'habitue à la drogue, ils disparaissent (cela prend environ 3 à 7 jours).

Ces médicaments augmentent le taux d'insuline dans le sang et bloquent la synthèse du glucagon, stabilisant ainsi la glycémie et améliorant l'état général du patient. Les ingrédients alimentaires ont un effet durable. Par conséquent, pour obtenir des résultats stables, il suffit de les prendre une fois par jour.

Cellules souches

Le traitement du diabète sucré de type 2 avec des cellules souches est coûteux, mais la méthode la plus efficace. Il n'est utilisé que dans des cas extrêmes, lorsque le traitement médicamenteux ne donne aucun résultat.

L'utilisation de cellules souches dans la thérapie du diabète permet d'atteindre de tels résultats:

  • restauration complète de la fonction pancréatique et augmentation de la sécrétion d'insuline;
  • normalisation des processus métaboliques;
  • élimination des maladies endocriniennes.

Grâce à l'utilisation de cellules souches, il devient possible de se débarrasser complètement du diabète, ce qui n'était pas réaliste auparavant. Cependant, un tel traitement présente des inconvénients. Outre le fait que cette méthode est très coûteuse, elle a également été peu étudiée et l'utilisation de cellules souches chez le patient peut entraîner des réactions inattendues du corps.

Magnétothérapie

Les principales causes du développement du diabète de type 2 sont les surmenages et les stress nerveux fréquents, qui provoquent la production de telles hormones dans le corps, comme la thyroxine et l'adrénaline. Pour que ces hormones soient traitées, le corps a besoin de beaucoup d'oxygène, ce qui ne peut être obtenu que par un effort physique intensif.

Mais comme la plupart des gens n'ont pas le temps de faire du sport, ces hormones s'accumulent dans l'organisme, provoquant divers processus pathologiques. Alors commence à développer le diabète de type 2. Dans ce cas, un très efficace est l'utilisation de la magnétothérapie, qui active tous les organes internes et favorise le traitement actif thyroxine et adrenolina, empêchant ainsi la progression de la maladie, et à normaliser les niveaux de sucre dans le sang.

Cependant, l'utilisation de la magnétothérapie n'est pas toujours possible. Il a ses contre-indications, qui comprennent:

  • la tuberculose;
  • grossesse;
  • hypotension
  • haute température;
  • maladies oncologiques.

Malgré le fait qu’en médecine il existe de nombreuses méthodes de traitement du diabète de type 2, il faut comprendre que toutes ont été peu étudiées. Leur utilisation peut avoir des conséquences inattendues. Par conséquent, si vous décidez d'essayer les méthodes les plus récentes de traitement de cette maladie, réfléchissez bien et discutez de toutes les nuances avec votre médecin.

Quoi de neuf dans le traitement du diabète?

Les nouvelles méthodes de traitement du diabète de type 2 comprennent la magnétothérapie, le traitement par glitazones et incrétinomimétiques et l'utilisation de cellules souches. Ils sont moins toxiques et agissent doucement sur le corps.

Les causes

Habituellement, le deuxième type de diabète sucré est typique chez les personnes âgées. Le plus souvent, il se produit dans un contexte de stress constant. Les membranes cellulaires deviennent moins sensibles à l'insuline, qui transporte le glucose et favorise son entrée dans le sang. Le corps augmente la dose de cette hormone, mais le taux de sucre dans le sang augmente toujours et, par conséquent, des injections d'insuline sont nécessaires.

Malheureusement, dans le monde moderne, de plus en plus de jeunes souffrent de ce type de diabète. Très probablement, il peut être associé à un rythme de vie enragé, à un stress psychologique important, au surmenage. Les gens ne ressentent aucune joie ni de la vie ni du travail, ce qui crée d'excellentes conditions préalables au développement de cette maladie.

Les principales causes du diabète de type 2 sont:

  • tension nerveuse, dépression;
  • l'obésité;
  • mauvaises habitudes
  • régime inadéquat;
  • maladies cardiovasculaires.

Contrairement au diabète de type 1, typique chez les enfants et les jeunes, le diabète de type 2 est indépendant de l'insuline.

Tableau clinique

Cette maladie se manifeste à la suite de symptômes désagréables:

  • soif constante et bouche sèche;
  • un léger engourdissement des jambes et des mains, dans des conditions négligées, des ulcères trophiques sont possibles;
  • détérioration de la vision;
  • la sécheresse et la vulnérabilité de la peau;
  • léthargie constante et faiblesse;
  • problèmes d'appétit et de digestion.

Si au moins plusieurs symptômes ont été détectés, il s'agit alors d'une excuse pour être vigilant et consulter un médecin. Plus le traitement de cette maladie commence tôt, plus il est probable que cela affaiblira son effet négatif sur le corps ou le guérira.

Le diabète est une maladie presque incurable, mais son évolution peut être grandement atténuée et les complications associées au diabète éliminées. Les méthodes de traitement peuvent être divisées en deux types principaux.

Techniques classiques

Ce sont des méthodes éprouvées par le temps qui ont prouvé leur efficacité.

Diétothérapie

C'est l'une des méthodes de traitement les plus efficaces, que, malheureusement, la plupart des patients diabétiques ne peuvent supporter plus d'un an. Cette méthode comprend:

  • manger 6 fois par jour et un peu;
  • la ration journalière ne devrait pas dépasser 1500-1800 kcal par jour;
  • remplacer le sucre et les produits sucrés par des aliments à faible teneur en glucides;
  • réduire l'apport en sel à 4 grammes par jour;
  • inclure dans le régime alimentaire plus de fruits et légumes riches en fibres;
  • exclure l'utilisation de boissons alcoolisées.

Exercice de guérison

Souvent, les personnes présentant un excès de poids significatif souffrent de diabète de type 2. Un ensemble d'exercices thérapeutiques spécialement sélectionnés réduira considérablement le poids, saturera le corps avec de l'oxygène. Dans cette maladie, le jogging, la natation et la gymnastique seront bénéfiques (le yoga est bon à cet égard).

Il convient de noter que dans le traitement complexe des exercices doivent être sélectionnés en fonction de l'âge, l'état de santé et les capacités du patient. Sinon, vous ne pouvez qu'aggraver la situation.

Faire face au stress et à la tension nerveuse

Inutile de dire que toutes les maladies proviennent des nerfs. Notre corps ne peut pas toujours être dans son tonus et un jour il commence à tomber sous la forme de telle ou telle maladie. Par conséquent, vous devriez essayer d'être moins nerveux et pas trop surexploité. Il ne faut pas oublier que rien n'est plus important que la santé. Dans de tels cas, les décoctions d'herbes apaisantes, l'extrait de valériane peuvent bien aider.

Vous devez également essayer de ne pas communiquer avec des personnes qui sont la source de la négativité. S'il n'y a pas une telle possibilité, alors elle ne devrait pas être profondément perçue émotionnellement. Une bonne aide peut servir à un entraînement spécial, à un réglage positif et à l'élimination de l'énergie négative.

Préparations

Les médicaments les plus courants dans le traitement du diabète sont tels.

Metformine

Il se montre bien dans le traitement du diabète de type 2, associé à un régime et à de l'exercice. Comme au stade initial, le processus métabolique dans le corps est encore assez lent.

La metformine ralentit l'absorption du glucose dans le sang. Avant cette drogue au début du 20ème siècle, le biguanide était utilisé, mais il n'y a pas si longtemps, il était abandonné car il avait un fort effet secondaire sur le système digestif. Les patients se sont plaints de nausées, de vomissements, de diarrhée, de faiblesse générale et d'une diminution de l'appétit.

La métmorphine réduit le taux de sucre dans le sang, presque sans nuire au traitement. Au stade initial, sa réception peut provoquer de légères nausées et des étourdissements, mais elle passe rapidement. Prenez le devrait être, en augmentant progressivement la dose, selon le schéma développé par le médecin.

Parmi les autres effets positifs de la metformine, on peut citer:

  • réduire le risque de caillots sanguins dans les vaisseaux sanguins;
  • réduit le cholestérol dans le sang;
  • ne provoque pas de prise de poids;
  • ne provoque pas d'hypoglycémie.

Sulfonylurée

Stimule la production de pancréas d'insuline. Rend les membranes cellulaires plus sensibles en termes de réaction à l'insuline. Prenez, comme la metformine, devrait augmenter progressivement la dose. Avec un taux de sucre très élevé dans le sang, vous pouvez commencer immédiatement à prendre de fortes doses. Le médicament est relativement peu coûteux et permet de traiter rapidement les crises.

A beaucoup d'effets secondaires:

  • démangeaisons;
  • est toxique pour le foie et les reins;
  • hypoglycémie;
  • perturbation du tractus gastro-intestinal;
  • l'obésité

Glinides

Ces médicaments sont conçus pour stimuler considérablement la production d'insuline et augmenter la sensibilité des cellules à cette hormone. Ils contribuent à la réduction rapide du glucose dans le sang, mais provoquent des problèmes de production de suc gastrique, de digestion, favorisent l'hypoglycémie et sont coûteux.

Insulinothérapie

Une des méthodes les plus courantes de traitement du diabète de type 2. Il est relativement peu coûteux, il améliore le métabolisme des lipides dans le corps.

Les points négatifs dans le traitement du diabète sont la nécessité d'une surveillance constante de la glycémie, des injections. En outre, l'insuline peut entraîner une augmentation significative du poids et de l'hypoglycémie.

Nouvelles techniques

Magnétothérapie

La tension nerveuse et le stress constituent la principale source de diabète de type 2. Lorsque nous sommes nerveux, dans le corps en grandes quantités sont produites des hormones telles que la thyroxine et l'adrénaline. Ils sont traités et brûlés à l'aide d'oxygène, de sorte que leurs revenus importants sont requis, ils reçoivent du sport.

Mais pas toujours l'occasion et le temps libre pour faire des exercices physiques. Dans ce cas, un dispositif spécial qui émet des champs magnétiques et active le travail de tous les organes du corps aidera.

Sur le même principe, la thérapie au laser et le cryosauna fonctionnent. Une telle physiothérapie pour le traitement du diabète sucré ne peut être utilisée lorsque:

  • maladies oncologiques;
  • température élevée;
  • la tuberculose;
  • hypotension
  • épuisement;
  • grossesse

L'utilisation de glitazones

Les glitazones sont des préparations spéciales qui augmentent la sensibilité des tissus corporels à l'insuline. Ils doivent être bu pendant les repas.

Les effets secondaires sont les suivants:

  • œdème;
  • gain de poids;
  • augmentation de la fragilité des os;
  • agit lentement
  • maladie du foie et des reins;
  • ne peut pas être utilisé avec l'insuline;
  • grossesse et allaitement.

L'utilisation des incrétinomimétiques

L'exénatide, la sitagliptine et les préparations de ce groupe fonctionnent bien en association avec d'autres méthodes de traitement du diabète de type 2, par exemple, elles peuvent être bien combinées avec la metformine.

Le principe d'action de l'exénatide est associé à la stimulation de la production d'insuline par le pancréas. En outre, ce médicament aide à réguler la production de suc gastrique et ralentit la digestion et l'absorption des aliments, ce qui entraîne une perte de poids.

Au stade initial de la prise de ce médicament, des nausées légères, de la diarrhée sont possibles. Les facteurs négatifs comprennent un effet négatif sur le système digestif, le besoin d'injections et peu de connaissances.

La sitagliptine agit de manière similaire à l'exénatide, en stimulant la production d'insuline et en exerçant une influence considérable sur la production de glucagon. A un effet prolongé, diminue le taux de sucre dans le sang. Il suffit de ne prendre qu'une fois par jour. Le médicament est cher et peu étudié. Ne provoque pas de prise de poids.

Traitement avec des cellules souches

C'est la méthode de traitement la plus coûteuse et la plus radicale. Mais cela conduit à des résultats étonnants, contribuant au développement du corps de l'insuline lui-même. Il normalise le métabolisme et traite presque toutes les maladies du système endocrinien. Ceci est une solution cardinale nouvelle en médecine. Un inconvénient majeur reste leur connaissance relativement petite et la forte possibilité d'effets secondaires.

Prévention de la maladie

En cas de surpoids, il existe des parents qui souffrent de diabète de type 2, ce qui indique un risque accru. Afin d'éviter une maladie, vous devez surveiller votre santé. Prenez régulièrement des tests pour le sucre, modifiez le régime alimentaire et ne négligez pas le stress physique. Dans les aliments, il est préférable de privilégier les aliments végétaux, à l'exclusion des aliments sucrés, de la farine et des pommes de terre.

Vous devez boire plus d'eau, car avec le diabète, le corps se forme et accumule des acides, qui commencent à avoir un effet nocif sur l'ensemble du corps.

Nouveaux médicaments et méthodes pour le traitement du diabète de type 2

Si une personne est en bonne santé, son pancréas produit la quantité d'insuline nécessaire pour contrôler la glycémie. Lorsque ce mécanisme défaillant échoue, le diabète commence à se développer.

S'il s'agit de diabète de type 2, sa production d'insuline insuffisante ou la capacité de l'organisme à l'utiliser devient sa condition préalable.

La principale cause de résistance à l'hormone du pancréas sera une accumulation excessive de lipides dans les cellules du foie et des tissus musculaires. C'est la graisse qui peut perturber l'ensemble du processus, dans lequel l'insuline oblige le corps à consommer le glucose adéquatement et à l'utiliser comme carburant.

La majeure partie de l'excès de sucre reste dans la circulation sanguine et peut endommager les tissus du corps, surtout à des concentrations élevées. En outre, l'hyperglycémie peut être la cause:

  • la cécité;
  • pathologie rénale;
  • maladies du cœur et des vaisseaux sanguins.

Pour cette raison, les scientifiques modernes ont été chargés d'inventer une nouvelle méthode de réduction de la teneur en graisse. Lors de recherches scientifiques sur des souris, il était possible de retirer les graisses de leur foie.

Cela a aidé les animaux expérimentaux à utiliser adéquatement l'insuline, ce qui a entraîné une diminution du taux de glucose dans le sang et l'élimination du diabète.

Méthode de séparation mitochondriale

Brûler l'excès de graisse dans le foie peut être fait avec un niklozamid sel d'éthanolamine médicament modifié. Ce processus s'appelle la dissociation mitochondriale.

Il favorise la destruction rapide des acides gras libres et du sucre. Les mitochondries sont des sources d'énergie microscopiques pour toute cellule du corps. Souvent, ils peuvent brûler des lipides et du sucre en petites quantités. Ceci est important pour maintenir le fonctionnement normal des cellules.

La clé pour restaurer la capacité du corps à réagir de manière adéquate à l'insuline sera de se débarrasser de l'interférence des lipides dans les tissus musculaires et le foie.

L'application de la méthode de séparation mitochondriale permettra aux cellules du corps de consommer la quantité de glucose requise. Cela peut être une nouvelle façon de traiter le diabète avec des médicaments.

Il est important de noter que le médicament utilisé est une forme modifiée artificiellement du médicament approuvé et sûr FDA. Les scientifiques recherchent depuis longtemps des médicaments déjà connus et totalement sûrs, capables d’épuiser la graisse dans la cellule.

Un nouveau médicament avec une forme modifiée, bien que n'étant pas un médicament utilisé pour le corps humain, se distingue par sa sécurité complète chez les autres mammifères. Compte tenu de cela, le nouveau médicament aura probablement un bon profil d'innocuité chez l'homme.

Une quantité excessive de graisse dans le foie n'est pas toujours un problème chez les personnes ayant un poids excessif. Même à un poids normal, le diabète et l’infiltration graisseuse peuvent se développer.

Si vous utilisez de tels médicaments pour le traitement du diabète de type 2, ils élimineront la pathologie des patients de toutes les catégories de poids.

Médicaments de soutien et thérapie par cellules souches

Aujourd'hui, le traitement du diabète de type 2 peut être qualifié de nouveau. Il aide le corps d'une personne malade à mieux s'adapter à une glycémie élevée. A cette fin, des médicaments régulateurs de sucre et des médicaments réducteurs de sucre d'une nouvelle génération sont utilisés.

De telles méthodes de traitement alternatives visent à réduire l'équilibre en glucose et en insuline. Dans ce cas, les cellules du corps percevront que leur propre hormone est parfaitement normale.

Et la dernière méthode peut être qualifiée de la plus prometteuse en ce qui concerne l'élimination du diabète sucré, car elle vise les causes sous-jacentes de la maladie.

Outre le traitement du diabète de type 2, l’approche relativement nouvelle de l’élimination de cette maladie est appelée thérapie cellulaire. La méthode de traitement avec des cellules souches fournit le mécanisme suivant:

  • le patient se tourne vers le centre de la thérapie cellulaire, où il prend la quantité nécessaire de matériel biologique. Il peut s'agir d'un liquide céphalo-rachidien ou d'une petite quantité de sang. Le choix final du matériel est fait par le médecin traitant;
  • Après cela, les médecins sélectionnent les cellules du matériel obtenu et les multiplient. Il est possible de recevoir environ 200 millions de pièces sur 50 000. Les cellules multipliées sont à nouveau introduites dans le corps du patient. Ils commencent immédiatement à chercher activement les endroits où il y a des dommages.

Une fois que l'espace affaibli est trouvé, les cellules sont transformées en tissus sains de l'organe affecté. Il peut s'agir de tout organe et du pancréas en particulier.

Lors du traitement du diabète sucré de type 2 avec des cellules souches, il est possible de remplacer les tissus malades par des cellules saines.

Si la pathologie n’est pas très avancée, une nouvelle méthode de traitement du diabète de type 2 aidera à abandonner complètement l’utilisation d’injections d’insuline et le traitement par des médicaments réducteurs de sucre.

Étant donné que la thérapie cellulaire peut réduire considérablement le risque de complications, c'est cette méthode qui constituera un véritable salut pour les diabétiques.

Monothérapie et utilisation de fibres

De nouvelles méthodes de traitement du diabète sucré de type 2 peuvent être réalisées non seulement par des médicaments, mais également par l’utilisation de fibres. Il est indiqué pour les violations du métabolisme des glucides.

L'absorption du glucose dans l'intestin sera réduite en raison de la cellulose végétale. Dans ce cas, la concentration de sucre dans le sang diminue également.

Les produits contenant ces fibres végétales aident:

  1. éliminer les substances nocives et les toxines accumulées de l'organisme d'un diabétique;
  2. absorber l'excès d'eau.

Les fibres particulièrement importantes et utiles pour les patients diabétiques sur le fond du diabète de type 2 sont en surpoids. Lorsque la fibre gonfle dans le tube digestif, elle provoque la satiété et aide à réduire la teneur en calories des aliments sans développer un sentiment douloureux de faim.

Ce n'est pas particulièrement nouveau dans cette approche, car un régime pour le diabète de type 2 prévoit toujours de tels principes de nutrition.

Le résultat maximal du traitement du diabète peut être atteint si vous prenez des médicaments et mangez des fibres avec des glucides complexes. Dans le régime d'un patient atteint de diabète de type 2, il devrait y avoir un minimum de pommes de terre.

Et avant le traitement thermique, il est complètement trempé. Il est également important de surveiller la quantité de glucides légers consommés dans:

Ils ne doivent pas être utilisés plus d'une fois par jour. Dans les deux mesure où le patient peut être inclus dans votre citrouille régime, concombres, courgettes, choux, aubergines, oseille, chou-fleur, la laitue et le poivre.

Dans cette plante, il y a beaucoup de fibres. De plus, l’utilisation de fruits et de baies non sucrés ne sera pas superflue. Et ici, le kaki, les bananes et les figues, il vaut mieux manger le moins possible.

Quant aux produits de boulangerie, ils devraient être présents sur la table en petite quantité. Option idéale - pain au son. Le choix des céréales et des céréales devrait également être basé sur la quantité de fibres présentes dans ces céréales. Le sarrasin, le maïs, la farine d'avoine et l'orge perlée ne seront pas beaucoup.

Considérant la monothérapie, en tant que nouvelle méthode de traitement, il est nécessaire de souligner le respect obligatoire et rigoureux de ses principes fondamentaux. Donc, c'est important:

  • réduire la consommation de sel;
  • ramener la quantité de graisses végétales à la moitié;
  • Ne pas consommer plus de 30 ml d'alcool par jour;
  • cesser de fumer;
  • prendre des médicaments biologiquement actifs.

Pour prévenir les complications de la monothérapie du diabète poisson gras interdisant de manger, de la viande, du fromage, des saucisses, de la semoule, du riz, des boissons non alcoolisées, confiture, jus et pâtisseries.

Nouveau et efficace dans le traitement du diabète sucré de type 2

Quel est le traitement traditionnel?

Bien que le traitement de la maladie soit choisi individuellement pour chaque patient, la base des méthodes thérapeutiques est le respect du régime alimentaire et un exercice modéré et réalisable. L'une des tâches importantes de la thérapie SD2 consiste à réduire autant que possible les risques d'apparition et de développement de maladies cardiovasculaires, afin d'éliminer les conséquences de la défaite des récepteurs à l'insuline.

Le traitement traditionnel de la maladie vise à éliminer les symptômes émergents de la décompensation. Habituellement, le patient est traité avec un régime thérapeutique. Si elle s'avère inefficace, elle prescrit un seul médicament hypocholestérolémiant et continue de surveiller en attendant un échange durable du métabolisme des glucides. Si cela ne se produit pas, il y a deux options: augmenter la dose d'un médicament réduisant le sucre que le patient prend déjà ou combiner plusieurs de ces médicaments. Ce traitement a été prolongé de plusieurs mois à plusieurs années.

Mais retarder le traitement au fil du temps complique le processus lui-même. Par conséquent, les entreprises internationales ont développé non seulement de nouveaux médicaments qui ont montré leur efficacité, mais aussi des méthodes modernes de traitement du diabète de type 2 et d'autres approches pour atteindre le niveau cible de sucre dans le sang, ce qui peut aider avec succès les patients ayant une maladie avancée. Un consensus s'est dégagé sur le traitement de l'hyperglycémie chez les CD2.

L’algorithme mis au point pour le traitement par réduction du sucre est non seulement très simple, mais son utilisation ne s’accompagne pas nécessairement de médicaments modernes et coûteux. Des chiffres réels pour l'hémoglobine glyquée ont été trouvés, qui sont inférieurs à 7%. Le maintien à ce niveau permet de prévenir efficacement non seulement les complications cardiovasculaires, mais également les maladies neurologiques.

Les sceptiques croient que cette approche n'est pas quelque chose de nouveau, parce que ce traitement est appliqué en tant que méthodes assez populaires et bien connus, des techniques et des outils, ainsi que leur combinaison. Mais c'est une illusion, car la stratégie même de la thérapie du patient est fondamentalement nouvelle. Il est basé sur le fait que, immédiatement après le diagnostic du diabète de type 2 le plus rapidement possible pour atteindre un niveau normal de sucre dans le sang, afin d'assurer que le glucose sanguin soit installer des chiffres normaux ou qui sont proches montraient à elle. Selon de nouvelles recherches en médecine, le diabète est traité en trois étapes.

Première étape - nous changeons le mode de vie et appliquons la metformine

À ce stade, la similitude de la nouvelle technique avec le traitement traditionnel est frappante. Mais le fait est que les médecins qui recommandent un régime, des changements de mode de vie, de l'exercice quotidien ignorent qu'il est en fait très difficile de le faire. Pour changer les vieilles habitudes, le régime alimentaire, auquel le patient a adhéré pendant de nombreuses années, à observer la maîtrise de soi rigide pour beaucoup ne peut pas. Cela conduit au fait que le processus de récupération ne se produit pas ou progresse très lentement.

Habituellement, les médecins se limitaient à croire que le patient lui-même était intéressé par l'observation de toutes les recommandations. Mais il est également vrai que la nourriture que le patient doit refuser de donner provoque une sorte de dépendance "narcotique" à son égard. C'est la cause majeure du non-respect des recommandations médicales par le patient.

Avec la nouvelle approche, ce facteur est pris en compte. Par conséquent, le patient, dès qu'il a reçu un diagnostic de CD2, reçoit un médicament tel que la metformine, en tenant compte des contre-indications possibles.

Pour éliminer les effets secondaires présumés, un schéma de titration de ce médicament est utilisé, dans lequel le patient augmente progressivement la dose du médicament prise pendant plusieurs mois, l'amenant au maximum d'efficacité. Une faible dose du médicament avec lequel le traitement est commencé est de 500 mg. Il est pris 1 à 2 fois par jour pendant les repas, généralement au petit-déjeuner et au dîner.

Le patient peut éprouver des effets secondaires gastro-intestinaux tout au long de la semaine. S'ils ne sont pas présents, la quantité de médicament prise augmente de 50 à 100% et l'apport est fait pendant le repas.

Mais dans ce cas, il peut y avoir des problèmes avec le foie et le pancréas. Ensuite, la prise de médicament est réduite à la dose précédente et augmentée plus tard.

Il a été constaté que, prenant 850 mg du médicament deux fois par jour, le patient reçoit l'effet thérapeutique maximal.

La deuxième étape du traitement est l'utilisation de drogues réductrices de sucre

Au premier stade, le taux de sucre dans le sang du patient peut atteindre un état normal. Mais si cela n'a pas aidé, ils commencent la deuxième étape, qui utilise plusieurs médicaments réducteurs de sucre, en les combinant les uns avec les autres. Ceci est fait pour augmenter la sécrétion d'insuline et réduire la résistance à l'insuline. Il n'y a pas de recommandations universelles pour tous les patients dans ce numéro, les médicaments sont sélectionnés et combinés strictement individuellement pour chaque patient.

Le principe est que les médicaments sont combinés avec le fait que chacun d'eux a un mécanisme d'action différent sur le corps. Avec combinaison de médicaments tels que l'insuline metformine, glitazones, une sulfonylurée, qui sont efficaces pour augmenter la sensibilité à l'insuline, mais leur influence est dirigée vers les différents organes internes.

Troisième étape - insulinothérapie

Si les deux premiers stades n'atteignent pas les paramètres glycémiques normaux, ils commencent à ajouter ou à augmenter l'insuline ou à en ajouter un troisième, un troisième hypolipémiant. Le médecin doit obligatoirement nommer l'utilisation d'un glucomètre, en précisant comment, quand et à quelle fréquence, avec son aide, pour effectuer des mesures. Le troisième médicament est prescrit dans les cas où l'indice d'hémoglobine glyquée est inférieur à 8%.

La thérapie à l'insuline utilise une insuline à action prolongée, qui est administrée au patient avant le coucher. La dose du médicament augmente régulièrement jusqu'à ce que le taux de sucre dans le sang atteigne la norme. L'hémoglobine glyquée est mesurée après quelques mois. L'état du patient peut nécessiter que le médecin ajoute de l'insuline à courte durée d'action.

Parmi les médicaments qui ont un effet réducteur de sucre et peuvent être ajoutés en troisième lieu, il peut y avoir les suivants:

  • les inhibiteurs de l'alpha-glycosidase - ont un effet hypoglycémiant inférieur;
  • argile - très cher;
  • pramlintide et exénatide - une petite expérience clinique de leur utilisation.

Ainsi, la nouvelle approche présentée dans le traitement du CD2 présente un certain nombre de différences significatives. Premièrement, au stade initial du traitement, une fois que la maladie est diagnostiquée, la metformine est utilisée avec le régime prescrit et un exercice modéré.

Deuxièmement, les indicateurs réels de l’hémoglobine glyquée, qui sont inférieurs à 7%, sont pris en compte. Troisièmement, chaque étape du traitement poursuit des objectifs spécifiques, exprimés en termes réels. S'ils ne sont pas atteints, passez à l'étape suivante.

En outre, la nouvelle approche permet une application et une addition très rapides des médicaments qui réduisent le sucre. En l'absence d'effet thérapeutique attendu, une insulinothérapie intensive est immédiatement utilisée. Pour un traitement traditionnel, son utilisation à ce stade est considérée comme précoce. L'utilisation du contrôle indépendant par le patient fait également partie d'une nouvelle approche.

Dans le traitement du diabète, l'efficacité dépend d'une approche intégrée incluant un impact global sur la maladie.

Le traitement est prescrit uniquement par le médecin qui observe le patient tout au long du processus de guérison.

Tout auto-traitement d'une maladie aussi complexe est exclu.

Traitement du diabète de type 2

Traitement du diabète de type 2: découvrez tout ce dont vous avez besoin. Lisez comment réduire votre glycémie à la normale sans jeûner, en prenant des médicaments nocifs et coûteux, en injectant de fortes doses d'insuline. Vous serez en mesure de se protéger contre les complications sur la vue, les reins, les pieds, et d'autres systèmes du corps, ainsi que de se débarrasser de l'hypertension et de l'œdème. Ce qui suit décrit comment combiner les remèdes populaires et les médicaments qui conduisent à des niveaux normaux de glucose dans le sang, la pression artérielle et le cholestérol, inhibent le développement de l'athérosclérose dans les vaisseaux.

Traitement du diabète de type 2: article détaillé

Les caractéristiques du traitement du diabète chez les femmes et les hommes, ainsi que chez les personnes âgées sont considérées. Apprenez tout ce dont vous avez besoin sur les herbes médicinales qui réduisent le sucre, utilisez du peroxyde d'hydrogène et du bicarbonate de soude. On parle également du traitement chirurgical du diabète de type 2. Toutefois, l’accent est mis sur les méthodes de prévention qui permettent de l’éviter.

Vous pouvez guérir avec succès du diabète de type 2, de l'obésité et de l'hypertension à la maison, sans avoir recours à des institutions médicales publiques et à des cliniques privées coûteuses.

Tout d'abord, vous devez décider quel type de résultat vous voulez atteindre. La médecine officielle recommande les indicateurs suivants:

  • sucre le matin à jeun - moins de 7,2 mmol / l;
  • glucose dans le sang après 1 heure et 2 heures après avoir mangé - moins de 10 mmol / l;
  • hémoglobine glyquée HbA1C - pas supérieure à 7,0-7,5%.

En fait, chez les personnes dont le métabolisme du glucose est normal, le sucre dans le sang se maintient tout le temps dans la plage de 3,8 à 5,5 mmol / l. Après les repas, il ne dépasse pas 5,5 mmol / l. Est-ce que si une personne mange plus de 200 à 300 grammes de glucose pur, cela ne se produit pas dans la réalité. Regardez la vidéo sur la façon dont les protéines, les graisses et les glucides consommés affectent le sucre dans le sang.

Hémoglobine glyquée HbA1C chez les personnes maigres en bonne santé - 4,6-5,4%. Les patients atteints de diabète de type 2 devraient s'efforcer de maintenir son sucre dans les 4,0-5,5 mmol / L en continu, 24 heures par jour, et l'hémoglobine glyquée ne dépasse pas 5,4%. Seuls ces indicateurs protègent de manière fiable contre le développement de complications, garantissent une longue vie sans incapacité.

Traitement du diabète de type 2: rappel du patient

Le médecin peut dire qu'il est impossible d'atteindre les valeurs de sucre, comme chez les personnes en bonne santé, sans utiliser beaucoup d'insuline et de comprimés puissants. Le danger est que les injections d'insuline à fortes doses, ainsi que la prise de médicaments nocifs contre le diabète, peuvent également réduire le taux de sucre. Ceci est une complication grave, appelée hypoglycémie. Il provoque divers symptômes - de l'irritabilité et des palpitations à la perte de conscience, des dommages irréversibles au cerveau ou à la mort. Pour éviter une hypoglycémie chez les diabétiques, les médecins tentent généralement de maintenir leurs taux de glucose à un niveau élevé "avec une marge". Cependant, le programme de traitement du métabolisme du glucose altéré, décrit ci-dessous, n'utilise pas de fortes doses d'insuline et élimine complètement la prise de comprimés dangereux. Par conséquent, le risque d'hypoglycémie est presque nul.

Un schéma par étapes pour le traitement du diabète de type 2:

  1. Aller à un régime faible en glucides. C'est le principal moyen de ramener le sucre à la normale. Un régime avec une restriction de calories et de graisses n'aide pas. Probablement, vous en êtes déjà convaincu. Et si vous limitez la consommation de glucides, vous deviendrez rapidement meilleur. Exclure complètement les produits interdits. Au lieu de cela, mangez les aliments autorisés. Vous pouvez utiliser le menu exemple pendant une semaine.
  2. Lisez la liste des comprimés nocifs du diabète de type 2 et refusez de les prendre. Commencez à prendre de la metformine - le meilleur médicament est le glucophage ou le siofor. Lisez également un article sur les médicaments contre le diabète pour déterminer si vous avez besoin d’autres médicaments en plus de la metformine.
  3. Avec la metformine, achetez 5 à 10 seringues à insuline dans la pharmacie, ainsi qu’un liquide stérile appelé solution saline. Au cours de la première semaine de traitement, assis sur un nouveau régime et commencer à prendre la metformine, vous devez maîtriser la technique de la seringue d'insuline injections sans douleur. Pendant le rhume et d'autres maladies infectieuses, il faut piquer un peu d'insuline. Vous devriez apprendre à le faire au préalable. Saline que vous utiliserez pour l'entraînement au lieu de la véritable insuline.
  4. Une alimentation saine, la prise de metformine et, éventuellement, d’autres médicaments réduiront considérablement votre consommation de sucre en quelques jours. Cependant, rappelez-vous que votre objectif est de le garder stable entre 4,0 et 5,5 mmol / l. Pour ce faire, vous devrez peut-être aussi injecter de l'insuline à faibles doses. Si cela est nécessaire, connectez l'insuline au régime et aux médicaments 2 à 3 semaines après le début du traitement. Continuez à suivre strictement le régime et prenez des pilules.
  5. Besoin également d'une activité physique. Il est préférable d'abaisser le sucre et de donner beaucoup de plaisir à un jogging détendu (ci-run). L'entraînement en force aide à lutter contre les maladies liées à l'âge, mais le niveau de glucose dans le sang est faible. Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas courir, prenez au moins 2 heures de marche par semaine. En règle générale, pour amener le sucre à la normale, il suffit d'utiliser une chose: l'insuline ou le jogging. Cependant, lors d'un rhume et d'autres maladies infectieuses, des injections d'insuline sont nécessaires.

En ce qui concerne la transition vers un régime à faible teneur en glucides - il y a des nuances importantes chez les patients atteints de diabète course longue performance de 13-15 sucre mmol / l et au-dessus, ainsi que pour les personnes qui ont déjà développé des complications dans les yeux ou les reins. Lire plus ici.

Regardez une vidéo sur la façon dont un patient diabétique de type 2 a changé son mode de vie et guéri sans pilules ni insuline.

La vidéo ne dit pas que son héros est passé à un régime pauvre en glucides. Mais soyez assuré qu'il l'a fait. Parce qu'il n'y a pas d'autre moyen.

Vérifiez votre compteur pour la précision. S'il s'avère inexact, remplacez-le par un bon modèle d'importation. Mesurez votre sucre plusieurs fois par jour. Vous vous assurez rapidement que la technique de traitement décrite ci-dessus est une aide précieuse. Au plus tard 3 jours après le passage à un nouveau régime, votre glycémie diminuera. En plus de l'alimentation, vous devez toujours utiliser des médicaments, de l'exercice et de l'insuline pour les porter au niveau des personnes en bonne santé. Avec une forte probabilité, vous vous débarrasserez de plusieurs kilos de poids excédentaire. Cependant, vous ne pouvez pas le promettre fermement. Mais vous pouvez garantir 100%: vous ramènerez votre sucre à la normale, même si vous ne pouvez pas perdre du poids de manière significative.

Procédé de traitement du diabète de type 2, qui est venu avec le Dr Bernstein, ne nécessite pas le jeûne, prendre des pilules dangereuses coûteuses insuline piquer à fortes doses ou de longues heures à rude épreuve à l'entraînement sportif. Disparaître l'hypertension, l'oedème et d'autres maladies connexes.

Les recommandations sont faciles à mettre en œuvre, même pour les personnes occupées par le travail et les enfants, et encore plus pour les retraités. La volonté n'est pas nécessaire, mais la discipline et la motivation sont nécessaires. Encore une fois, nous soulignons qu'il est nécessaire de maîtriser la technique des nyx sans douleur de l'insuline. Lorsque le corps lutte contre l'infection, le sucre dans le sang augmente de manière significative et vous ne pouvez pas vous passer de ces injections. Après une courte séance d'entraînement, vous pouvez les faire tranquillement sans douleur ni peur.

Plus D'Articles Sur Le Diabète

Le glucose, plus connu sous le nom de «sucre», est la principale source d'énergie pour les cellules du corps humain - la teneur optimale en sucre dans le sang assure le fonctionnement stable des organes internes et des tissus.

Diabète sucré

Les causes

Diabète sucré - une maladie métabolique chronique, qui est basée sur la formation de sa propre carence en insuline et une augmentation des taux de glucose sanguin. Un sentiment de Manifestes soif, augmentation de la production d'urine, augmentation de l'appétit, une faiblesse, des étourdissements, la cicatrisation lente, et ainsi de suite.

La cannelle, en plus de la cuisine, a trouvé sa destination dans la médecine traditionnelle. Cette épice est un puissant anti-inflammatoire utilisé avec succès contre le rhume.