loader

Principal

Diagnostic

Régime avec néphropathie rénale

Laisser un commentaire

Le terme néphropathie combine divers processus pathologiques survenant dans les reins. L'alimentation avec néphropathie rénale est un élément important pour le maintien de la santé. Une telle nutrition vise à normaliser les processus métaboliques dans le corps. En plus de la nutrition thérapeutique, il est nécessaire d’éliminer les symptômes d’accompagnement, d’arrêter la maladie à l’origine du développement de la néphropathie.

Causes de la néphropathie

Les provocateurs du problème sont:

  • le diabète;
  • grossesse;
  • la goutte
  • cancer;
  • faible taux d'hémoglobine;
  • l'hérédité;
  • empoisonnement avec des produits chimiques ou des médicaments;
  • changements hormonaux;
  • troubles métaboliques;
  • maladies infectieuses des voies urinaires;
  • calculs rénaux.
Retour au sommaire

Caractéristiques générales du régime

Le régime est établi après un examen complet du patient afin de déterminer les besoins et les caractéristiques individuels du patient. Aux premiers stades de la maladie, il suffit d'inclure de petites restrictions en matière de nutrition pour la prévention. Lorsque la forme est commencée, la nourriture doit être curative. À l'aide d'une nutrition appropriée, l'équilibre eau-sel dans le corps reprend. Grâce à des produits spécialement sélectionnés, le système urinaire commence à fonctionner normalement, car l'extrémité des membres diminue ou disparaît complètement. La pression artérielle est renouvelée, l'organisme est intoxiqué.

Règles alimentaires de base

  • Réduction progressive des protéines animales dans l'alimentation quotidienne et transition progressive vers les protéines végétales.
  • Réduction de la consommation de sel.
  • Limitation des aliments à teneur élevée en potassium avec une concentration accrue de potassium dans le sang.
  • Augmentation des produits à teneur en potassium plus faible en potassium dans le sang.
  • Limitation des aliments riches en phosphore.
  • Limiter l'utilisation des aliments épicés, gras, en conserve et marinés.
  • Passer en puissance fractionnelle.
  • Boire suffisamment d'eau potable.
  • L'apport en vitamines, minéraux et aliments riches en fer.
  • L'utilisation d'aliments qui réduisent le cholestérol.
  • Réduction des glucides simples dans l'alimentation.
Retour au sommaire

En savoir plus sur les protéines

Les reins endommagés arrachent difficilement les scories azotées, la plupart d'entre eux forment leurs protéines d'origine animale. Cependant, un rejet brutal des produits animaux - stress pour le corps, qui aggrave encore la santé. Vous devez réduire progressivement l'apport quotidien en protéines. Il est recommandé de passer à la viande, au poisson et ensuite à une protéine végétale.

Plus sur le sel

Lors de la formation d'œdème, d'hypertension artérielle, vous devez réduire votre consommation de sel. Pendant la préparation, ne pas ajouter de sel du tout, ajouter légèrement du sel à la nourriture avant utilisation. La transition vers un régime sans sel se fait progressivement pour adapter les sensations gustatives. Le sel améliore le goût des aliments, il est donc important dans la transition vers un régime sans sel pour commencer à manger d'autres aliments qui améliorent le goût des aliments: jus de tomate ou sauce sans sel, jus de citron, l'ail des herbes séchées séchées et oignon, branche de céleri de sel.

En savoir plus sur le microélément potassium

En fonction des résultats de l'analyse, il est utile d'augmenter ou de diminuer la quantité de produits contenant du potassium dans l'alimentation. Habituellement, dans les manifestations précoces de la maladie, il est nécessaire d’augmenter l’apport en potassium, et de limiter, sur le retard, au contraire. Le potassium est riche en bananes, en noix, en fromage blanc, en sarrasin, en épinards, en avocat et en flocons d'avoine. S'il est nécessaire de réduire le potassium dans le produit, un traitement thermique est utilisé.

A propos du phosphore et de l'eau

La diminution progressive du phosphore dans le régime alimentaire a un effet positif sur le traitement, en ralentissant la croissance des reins du tissu conjonctif et l'apparition d'une intoxication chronique ou aiguë. Les aliments aigus, gras, en conserve et marinés donnent une forte pression sur le système urinaire. L'eau doit être consommée en quantité suffisante, le matin, la prise d'eau déclenche tous les processus du corps et nettoie le corps des toxines accumulées durant la nuit. Cependant, avec un recrutement rapide en masse, dû au gonflement, il est nécessaire de réduire la consommation de liquide pour éliminer la cause.

A propos des vitamines et du cholestérol

Pendant la période de maladie et de traitement, le corps humain est privé de nombreuses substances utiles. Par conséquent, il est nécessaire de prendre des suppléments vitaminiques, y compris des oligo-éléments de fer, de zinc, de sélénium et de calcium. Inclure dans le régime des aliments riches en fer: raisins, betteraves, grenade. Dans le domaine de la nutrition, il sera très important d’augmenter les aliments qui réduisent le cholestérol: chou de diverses variétés, légumes verts, pousses vertes de blé. En outre, l’échec des glucides rapides fait baisser le taux de cholestérol et d’insuline dans le sang.

Listes de produits recommandés et indésirables

Plats de viande

Des plats de légumes végétariens et végétaliens avec ajout de céréales ou sans céréales sont favorables. Viande, plats de champignons, les œufs sont défavorables. Lors du passage à des protéines végétales, les soupes de poisson et les bouillons sont autorisés. Saucisses interdites, viande en conserve, poisson salé et fumé. Il est important d'exclure complètement les produits laitiers.

Céréales et produits à base de farine

Eh bien toutes les céréales à grains entiers, en particulier le mil sans gluten (mil), le sarrasin, l'amarante, le quinoa, le chia, le riz brun, les haricots tout bon. Il est nécessaire d'abandonner le riz blanc, les flocons d'avoine, en particulier les flocons de restauration rapide. Grains de gluten indésirables: maïs, blé, orge, gruau. Les macaronis de variétés de blé solide sont autorisés. Vous pouvez consommer du pain sans levain ou du pain de blé entier. Tous les produits de boulangerie contenant du sucre, de la levure, cuits à partir de farine raffinée blanche et noire sont interdits.

Légumes et légumes verts

Favorable presque tous les légumes: les pommes de terre, les betteraves, les carottes, les choux, les choux de Bruxelles, brocoli, chou-fleur, courge, haricots verts, courgettes, poivrons, aubergines, tomates, concombres, verts. Il est nécessaire d'être prudent avec l'utilisation de radis, radis, oseille, épinards, ail et oignons frais. Les légumes en conserve et marinés sont interdits.

Aliments sucrés

Au premier semestre, il est préférable de manger des sucreries naturelles: fruits, baies, fruits secs, miel. Cependant, lorsque la nature infectieuse de la maladie doit être abandonnée et à partir d'eux. Il est nécessaire d'éliminer complètement le chocolat, les céréales, le lait condensé, des bonbons, des gâteaux, des biscuits, des desserts et des pâtisseries avec du sucre, aliments pour diabétiques avec substitut de sucre.

Sauces et épices

herbes séchées, l'ail, favorables oignons, épices douces: cardamome, coriandre, fenouil, le curcuma, asafoetida. Bonnes sauces avec l'ajout de jus de citron à base de graines écrasées de citrouille, de tournesol. Une sauce tomate de préparation maison convient. raifort interdite, la moutarde, la mayonnaise, le ketchup, la sauce de soja, sauce au lait, piment, gingembre et poivre noir.

Boissons diverses

Bonne tisane, les hanches de bouillon, boisson au citron, les boissons à base d'eau verte et les germes de blé vert, jus de légumes verts, de l'eau pure. Il est nécessaire d'éliminer le thé noir et vert, le café, le cacao, les boissons alcoolisées, le lait, le jus, l'eau, riche en sodium, les boissons gazeuses. Boissons d'orge autorisées, chicorée.

Huiles et Graisses

Les graines de tournesol brutes et trempées, les citrouilles, les amandes et les noix de cajou sont les plus appréciées. Les graines de lin sont très bonnes, chia. Les huiles pressées à froid non raffinées sont autorisées, la meilleure utilisation étant l'huile d'olive. Avec prudence, il faut prendre des noix, du Brésil, des cacahuètes, de la macadamia. Interdit au four, beurre, graisse de poisson et animaux, saindoux.

Exemple de menu pour une journée

Après le réveil, buvez 1 litre d'eau avec une petite quantité de jus de citron frais. Après 15 minutes, boire un cocktail vert à base d'eau, de pousses de blé vert et de citron ou manger des fruits. Une heure après le fruit, il est préférable de manger une salade de légumes. Les légumes sont frais, de saison. Dans la salade, ajouter les graines de citrouille, de tournesol ou de lin et assaisonner avec de l'huile végétale. De 12h00 à 15h00 la digestion la plus forte, donc c'est bon si le déjeuner est à cette heure. Le déjeuner doit être complet et en même temps facile. Doit inclure des plats de salade fraîche, des légumes cuits et des céréales ou des légumineuses cuites. Vous pouvez consommer du pain sans levain à grains entiers. Boire un dîner avec un liquide est interdit. Après 2 heures après un repas, une décoction de plantes immunomodulatrices. Pour le dîner, il est bon de manger des légumes cuits et des légumes frais.

Une bonne nutrition avec une néphropathie rénale à IgA

La néphropathie à IgA s'accompagne de diverses complications ou maladies d'autres organes et systèmes. Il existe un système cardiovasculaire et osseux, le foie et le tractus gastro-intestinal. L'objectif d'une bonne nutrition sur la néphropathie à IgA est d'abaisser la tension artérielle, d'assurer un apport en nutriments et d'améliorer l'immunité. La nutrition met l'accent sur la consommation d'un oligo-élément dans le corps du patient, sur l'exclusion des protéines et des graisses animales, sur l'exclusion des glucides rapides.

Caractéristiques alimentaires pour la néphropathie diabétique

La néphropathie diabétique s'accompagne d'une forte teneur en glucose dans le sang. Avec l'aide de la nutrition thérapeutique, les lésions rénales diabétiques diminuent ou cessent complètement. Le régime alimentaire pour la néphropathie diabétique consiste à réguler le sucre dans le sang, un régime à faible teneur en glucides est utilisé à cette fin. De l'alimentation, les aliments sucrés sont complètement exclus: le miel, les fruits secs, le sucre, les fruits sucrés, tous les bonbons en magasin.

Régime avec néphropathie rénale: les règles de base de la nutrition!

Les reins sont un organe très important. Ils fonctionnent sur le principe d'un filtre, éliminant du sang les produits du métabolisme des protéines. Dans les reins, il existe un grand nombre de petits vaisseaux - les capillaires, dont les glomérules des reins sont constitués de membranes présentant de petits trous. Ce sont ces trous qui produisent les produits du métabolisme des protéines - l'urée et la créatinine, excrétés par l'organisme dans l'urine. Les globules rouges vitaux, les protéines à travers les trous ne pénètrent pas et continuent à être dans le sang.

L'alimentation avec néphropathie des reins est une composante très importante du maintien de la santé, aidant à normaliser les processus métaboliques. L'alimentation thérapeutique fait partie intégrante du traitement, ce qui améliore l'effet des médicaments. Toute maladie rénale perturbe le travail de divers organes et systèmes du corps. Tout d’abord, cela correspond aux modifications du processus d’accumulation dans le sang de produits métaboliques et à la perturbation de l’équilibre eau-électrolyte et acide.

Les modifications répertoriées provoquent les symptômes suivants:

  • formation de poches;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • la manifestation de l'intoxication dans le corps à travers ses propres produits d'échange.

Traitement de la pathologie

Tout d'abord, au début du traitement de la néphropathie, il est nécessaire d'éliminer les facteurs qui ont provoqué l'apparition d'une néphropathie. Il est nécessaire d'achever la prise de médicaments susceptibles de contribuer au développement de la pathologie, d'éliminer autant que possible les effets sur le corps des métaux lourds, des rayonnements, ainsi que d'autres influences industrielles ou domestiques.

En outre, pour mettre en œuvre un traitement efficace, il est nécessaire de surveiller constamment la goutte. Le diabète sucré, le cas échéant.

Il est important d'ajuster la concentration en graisses dans le métabolisme sanguin et des purines.

Les patients doivent suivre un régime spécial avec le contenu de protéines, de graisses, de vitamines et de glucides. Il est important d'éviter une consommation excessive de sel et de liquide.

Régime avec néphropathie

Un régime strict pour les lésions rénales est attribué à un patient souffrant d'insuffisance rénale chronique et de glomérulonéphrite. Avec d'autres pathologies des reins, il n'est pas nécessaire de limiter sérieusement l'alimentation, cela suffit pour réduire la consommation de condiments épicés, de sel et d'épices.

La nutrition dans le développement de problèmes rénaux nécessite une réduction de la quantité de protéines fournie avec les aliments. Lorsque le métabolisme des protéines commence à former des scories azotées, qui peuvent être éliminées avec beaucoup de difficulté par les reins endommagés et s'accumulent ainsi progressivement dans le sang. Dans le même temps, les protéines sont les éléments constitutifs des cellules du corps, elles doivent donc être limitées et non complètement éliminées. Parmi les aliments riches en protéines, il est recommandé d'utiliser des variétés de poisson et de viande faibles en gras, mais de refuser les aliments frits.

régime riche en protéines stricte dans les pathologies rénales peut être observée pas plus d'un - deux semaines, parce que le bien-être peut être dégradé par un déni forte de la protéine. Avec une légère violation des reins, la restriction protéique n’est pas nécessaire, il suffit d’organiser une journée de jeûne une fois par semaine.

Un autre point important de la nutrition avec néphropathie est sa valeur calorique. Les produits doivent rester riches en calories et l'apport calorique total des aliments consommés par jour devrait être d'environ 3 500 kcal. L'accent devrait être mis sur la consommation de graisses et de glucides. La réduction de la consommation de calories provoque la consommation de leurs propres protéines, à la suite de quoi la formation de produits métaboliques toxiques commence dans l'organisme, de sorte que la charge sur les reins augmente considérablement.

En soi, la nourriture doit rester fractionnée et régulière, vous devez manger 4 à 6 fois par jour.

La consommation de sel doit être limitée uniquement à une pression artérielle élevée et à une forte formation d’œdème. Dans ce cas, vous n'avez pas besoin de saler les plats pendant la cuisson, il est préférable de les dosaliser pendant l'utilisation.

De nombreux produits prêts à l'emploi, tels que le pain et d'autres pâtisseries, contiennent beaucoup de sel. Il est donc préférable de faire cuire les pâtisseries à la maison. À cet égard, il est interdit de manger des saucisses, de fumer, des marinades, des fromages à pâte dure, du poisson salé, de boire de l’eau minérale et du cacao.

Il vaut mieux abandonner les produits enrichis en potassium et en phosphore, en particulier à partir des noix, des fruits secs, du fromage blanc, des bananes, etc.

Nous devons donner la priorité aux produits suivants: pâtes, céréales, bouilli, légumes frais et cuits à la vapeur, les baies, le beurre et l'huile végétale, gelée et jus, bouillon à partir des hanches, du café et du thé faible.

Aliments diététiques dans les lésions rénales consiste à limiter ou à l'exclusion complète des produits suivants: champignons, chocolat, poulet et bouillon de boeuf, l'oignon et l'ail, radis, les légumineuses, les plats aigus et très poivré. Ces produits incluent des huiles essentielles, qui ont un effet irritant sur le tissu rénal. Lors de la cuisson, vous devez utiliser de la cannelle, du laurier et un peu d'oignons frits.

Régime alimentaire pour la néphropathie diabétique: les protéines ne sont pas autorisées

Le régime avec néphropathie diabétique en comparaison avec le régime alimentaire dans le diabète sucré présente des différences significatives. Il faudra abandonner progressivement les protéines d'origine animale, car elles compliquent le travail des reins. Les produits diététiques riches en fer, en acide folique, en vitamines des groupes B et C devraient prévaloir dans l'alimentation.

Similitudes des régimes avec diabète et néphropathie diabétique

La néphropathie diabétique est un concept complexe. Il comprend un groupe de maladies rénales qui se développent en raison des fluctuations constantes de la glycémie. L’une des manifestations de la néphropathie diabétique est l’insuffisance rénale chronique.

Avec la néphropathie diabétique, le régime alimentaire vise à normaliser l'état du patient et à prévenir d'éventuelles complications. Si nous comparons la nutrition avec le diabète et les régimes avec néphropathie des reins, les principes de base seront identiques:

  • Composition équilibrée. Avec le diabète, à la fois au stade initial et sous forme chronique, vous devrez renoncer à la plupart des produits habituels. Cette viande fumée, marinades, alcool, épices, sel, sucré, farine. Un tel refus entraîne une pénurie de nutriments et doit donc être alimenté par une nutrition appropriée. Lorsque le diabète entre dans une phase chronique, de nombreux processus destructeurs se produisent dans le corps. L'un d'eux est la dysfonction rénale. Cette dernière entraîne l'élution du corps des micro et macroéléments nécessaires. Des aliments spéciaux incorporés dans l'alimentation de produits tels que la grenade, la betterave, le raisin et le chou aideront à compenser les pertes.
  • Petites portions Lorsque le diabète est important, évitez de trop manger. Dans ce cas, la charge sur les organes digestifs augmente fortement, ce qui se traduit par une forte augmentation du taux de sucre dans le sang. De plus, dans la forme chronique du diabète, la production d'enzymes libérées par les organes digestifs est altérée. Cela conduit à des phénomènes stagnants, des diarrhées, des ballonnements, des nausées, des éructations, des flatulences. Si vous réduisez la taille des portions à 250-300 grammes (environ la taille d'un poing), l'estomac et les intestins subiront une charge moindre.
  • Le minimum de sucre. Les commentaires sont superflus - la dose minimale de sucre peut entraîner une nette détérioration de l'état du patient. Par conséquent, en plus de cuire des aliments diététiques, il est également important de surveiller le taux de sucre à jeun, deux heures après avoir mangé et au coucher.
  • Refus de sel Tant le sucre que le sel retiennent l'eau dans le corps. C'est pourquoi la plupart des diabétiques souffrent de gonflement. La quantité maximale autorisée de sel par jour est de 3 g.
  • L'utilisation de produits à faible indice glycémique (IG) - la vitesse à laquelle les glucides contenus dans le produit alimentaire sont absorbés par l'organisme et augmentent le taux de sucre dans le sang.

Nutrition pour néphropathie rénale

Pour réduire la manifestation des symptômes et corriger un tableau clinique, un régime avec néphropathie est nécessaire. Toute maladie du système excréteur perturbe le fonctionnement normal de nombreux organes. La nutrition diététique doit contenir des aliments à faible teneur en protéines et en glucides. Grâce à une nutrition rationnelle et compétente, l'effet des médicaments s'améliore, les processus métaboliques dans l'organisme sont normalisés.

Recommandations générales

Dans les premiers stades de la maladie, une alimentation équilibrée est suffisante. Lorsqu'une maladie est déclenchée, vous avez besoin d'un régime médical.

Le menu de régime est recommandé après l'examen du patient. Une nutrition rationnelle permet de rétablir l'équilibre eau-sel dans l'organisme. Une liste de plats correctement compilée aide le système excréteur à fonctionner normalement, l'oedème des mains et des pieds diminue. Stabilise la pression artérielle, réduit la quantité de substances toxiques dans le corps.

Le régime alimentaire pour la néphropathie diabétique repose sur les principes suivants:

  • Réduction dans le menu des protéines d'origine animale et une transition complète vers les protéines végétales.
  • Restriction de la consommation de sel.
  • Avec une teneur accrue en potassium (K) dans la circulation sanguine, une diminution des aliments riches en cette substance est nécessaire.
  • Avec une teneur réduite en potassium (K) dans la circulation sanguine, vous devriez augmenter votre consommation de nourriture avec ce microélément.
  • Limitation sur les aliments à forte concentration de phosphore.
  • En conserve, abondamment aromatisés aux épices, les aliments gras, fumés et marinés sont exclus du régime.
  • Utilisation d'une quantité suffisante d'eau potable.
  • Le repas doit être fréquent.
  • Les vitamines, les minéraux, les aliments riches en fer doivent nécessairement être présents dans l'alimentation.
  • Limitez la quantité de sucre et de glucides faciles à digérer.

À propos de l'index IBJU

Avec la néphropathie, la nutrition devrait être riche en calories et devrait être de 3 500 kcal par jour. Mangez des aliments riches en graisses végétales et en glucides lents. La réduction du contenu calorique conduit à ce que le corps commence à dépenser ses propres protéines, entraînant une intoxication par des substances nocives formées lors de ces réactions. À cet égard, la charge sur les reins augmente.

Pour le calcul correct des calories, des graisses, des glucides, des protéines qui pénètrent dans l'organisme avec les aliments, il existe un indice d'IBJ. Pour chaque patient, l'indice est calculé individuellement, en tenant compte de l'âge et des objectifs. En utilisant les valeurs numériques de la composition du produit, vous pouvez calculer la valeur calorique. Par exemple, dans un morceau de fromage dur pesant 10 g, il contient 2,4 g de protéines, 3 g de matières grasses et 0,2 g de glucides. La valeur calorique est calculée à l'aide de la formule suivante: 2,4 × 4 + 30 × 9 + 0,2 × 4 = 37 kcal.

Régime en néphropathie rénale: que peut-on et ne peut-on pas faire?

Liste de produits

Recommandé pour la maladie:

  • produits de pain diététiques ne contenant pas de sel;
  • légume, végétarien, laitier, fruit;
  • produits laitiers à faible teneur en matières grasses;
  • viande faible en gras;
  • variétés maigres de poissons.

Avec la néphropathie, les aliments suivants sont exclus:

  • pâtisserie au four;
  • fromage cottage gras, crème sure, lait;
  • des légumes, les légumineuses de radis sont interdites;
  • plats fumés, épicés et marinés.
Retour au sommaire

Régime de consommation

Il est nécessaire que la quantité de liquide contribue à l'excrétion de sels d'acide urique et stabilise les processus métaboliques. Il est important de respecter le schéma de consommation. Chaque jour, vous devez boire beaucoup de liquides pour augmenter votre production d'urine. Ce liquide est distribué uniformément tout au long de la journée. Il est utile pendant la journée de boire de l'eau propre, du thé, des infusions d'herbes, par exemple, à partir de fleurs de camomille, d'infusion de hanches. Le régime alimentaire exclut l'eau minérale, le cacao, les boissons fortifiantes.

Caractéristiques de la nutrition pour certains types de maladies

Il est important d'observer un mode particulier de consommation avec une néphropathie à IgA (glomérulonéphrite chronique de nature non infectieuse), accompagnée de complications dans le travail de nombreux systèmes de l'organisme. Avec cette maladie, le système cardiovasculaire, le tissu osseux et le foie du tube digestif souffrent de changements négatifs. L'objectif d'une bonne nutrition dans cette maladie est d'abaisser la tension artérielle, de renforcer le système immunitaire et d'augmenter l'approvisionnement en nutriments essentiels. Il est important d'exclure du menu les protéines animales et les lipides, les glucides légers.

Les personnes atteintes de néphropathie diabétique doivent abandonner les fruits secs.

Avec la néphropathie diabétique, accompagnée d'une augmentation du taux de sucre dans la circulation sanguine, il est nécessaire de réduire la charge sur les reins. La nutrition rationnelle dans cette maladie réside dans la régulation du sucre dans la circulation sanguine, pour laquelle un régime à faible teneur en glucides est utilisé. La liste des produits interdits aux patients est la suivante:

  • sucre;
  • fruits secs
  • fruits contenant une grande quantité de sucres;
  • pâtisserie au four;
  • café sucré, thé.
Retour au sommaire

Exemple de menu

Un exemple de régime pour les patients souffrant de néphropathie, pendant 1 jour:

  • Petit déjeuner - 1 pomme, caillé non sucré.
  • Déjeuner - ragoût de légumes, thé vert.
  • Déjeuner - soupe à l'avoine, bouillie de sarrasin avec une côtelette de viande, cuit à la vapeur, café vert sans sucre avec crème.
  • Snack - gelée d'avoine, une tranche de pain de seigle.
  • Dîner - salade de légumes et boulettes de viande.
Retour au sommaire

Remarques finales

Le respect de l'alimentation contribue de manière significative à améliorer la santé des patients atteints de néphropathie rénale. Avant de commencer un traitement diététique, vous devriez demander conseil à un néphrologue, à un endocrinologue ou à un nutritionniste. Aux premiers signes de détérioration de l’état de santé, il est nécessaire de s’adresser à un service de consultation externe et de découvrir que des changements sont causés.

Régime alimentaire pour la néphropathie diabétique: une liste d'aliments

La néphropathie diabétique est un concept large qui comprend de nombreuses lésions rénales. Il peut se développer jusqu'à la dernière étape, lorsque le patient aura besoin d'une dialyse régulière.

Pour réduire les symptômes et améliorer le tableau clinique, vous devez toujours suivre un régime spécial. Il peut être à la fois faible en glucides et faible en protéines (au dernier stade de la maladie).

Ci-dessous, un régime pour la néphropathie diabétique sera décrit, un menu exemplaire sera présenté, ainsi qu'un régime à faible teneur en glucides pour le diabète sucré du premier et du second type.

Thérapie diététique pour la néphropathie diabétique

Cette maladie est l'une des principales causes de décès chez les diabétiques. Le nombre impressionnant de patients en attente d'une transplantation rénale et d'une dialyse sont des diabétiques.

La néphropathie diabétique est un concept large, incluant les lésions des glomérules, des tubules ou des vaisseaux qui nourrissent les reins. Cette maladie se développe en raison de la glycémie régulièrement élevée.

Le danger d'une telle néphropathie chez les diabétiques est que le stade final peut se développer lorsque la dialyse est nécessaire. Dans ce cas, les protéines qui gênent le travail des reins sont complètement exclues de la nutrition.

  • léthargie;
  • goût métallique dans la bouche;
  • fatigue rapide;
  • crampes aux extrémités, souvent le soir.

Habituellement, la néphropathie diabétique ne se manifeste pas dans les premiers stades. Il est donc recommandé aux patients diabétiques de passer de tels tests une ou deux fois par an:

  1. analyses d'urine pour la créatinine, l'albumine, la microalbumine;
  2. Échographie rénale;
  3. un test sanguin pour la créatinine.

En posant un diagnostic, de nombreux médecins recommandent un régime pauvre en protéines, estimant que ce sont eux qui augmentent le fardeau des reins. Cela s'explique en partie par le fait que la néphropathie diabétique ne s'est pas développée. À tous les défauts le sucre élevé ou augmenté, influençant la fonction toxique des reins.

Pour éviter le dernier stade de la maladie rénale, vous devez suivre un régime équilibré. Une telle thérapie diététique visera la cause de la maladie - augmentation de la glycémie.

Le choix des produits pour le menu doit être basé sur leur index glycémique (IG).

Indice glycémique des produits

Le régime à faible teneur en glucides maintient le taux de sucre dans le diabète de type 2, alors que dans le premier cas, il réduit de manière significative la quantité d'insuline à courte et courte durée d'action. C'est cette propriété qui aide à éviter de nombreuses complications du diabète.

Le concept d'IG est un indicateur numérique de l'apport et du clivage dans le sang des glucides qui affectent le niveau de glucose dans le sang après leur consommation. Plus l'indice est bas, plus la nourriture est sûre.

La liste des produits à faible IG est assez longue, ce qui permet de former un régime à part entière sans perte de goût. L'indice faible sera de 50 unités, une moyenne de 50 à 70 unités et un maximum de plus de 70 unités.

Habituellement, avec le diabète de type 1 et de type 2, il est permis plusieurs fois par semaine de manger des produits avec un indice moyen. Mais avec la néphropathie diabétique, ceci est contre-indiqué.

Le régime de néphropathie diabétique forme non seulement des produits à faible IG, mais également des méthodes de traitement thermique des plats. Cette cuisson est acceptable:

  • pour un couple;
  • faire bouillir;
  • dans le four à micro-ondes;
  • ragoût dans une petite quantité d'huile végétale;
  • faire cuire;
  • dans le multivark, sauf pour le mode "fry".

Vous trouverez ci-dessous une liste de produits à partir desquels le régime est formé.

Nourriture pour l'alimentation

La nourriture du malade doit être diverse. La ration quotidienne consiste en céréales, viande ou poisson, légumes, fruits, produits laitiers et produits laitiers fermentés. Le taux de consommation de liquide est de deux litres.

Il est important de savoir que les jus de fruits et de baies, même issus de fruits à faible IG, sont interdits pour la nutrition. Avec ce traitement, ils perdent de la cellulose, qui remplit la fonction d'un apport uniforme de glucose dans le sang.

Les fruits et les baies doivent être consommés dans la réception du matin, pas plus de 150 à 200 grammes. Il ne faut pas les amener à l'état de purée de pommes de terre pour ne pas augmenter l'IG. Si la salade de fruits est préparée à partir de ces produits, elle doit être effectuée immédiatement avant la consommation afin de préserver autant de vitamines et de micro-éléments utiles que possible.

Fruits et baies à faible IG:

  1. groseilles noires et rouges;
  2. la groseille à maquereau;
  3. des pommes de toute sorte, leur douceur n'affecte pas l'indice;
  4. poire
  5. abricot;
  6. myrtille;
  7. framboises;
  8. fraise;
  9. fraises.
  10. toute sorte d'agrumes - citron, orange, mandarine, pomelo, citron vert.

Les légumes sont à la base de la nutrition des diabétiques et représentent jusqu'à la moitié de l'alimentation totale. Ils peuvent être servis à la fois pour le petit-déjeuner, les deux et pour le déjeuner et le dîner. Il est préférable de choisir des légumes de saison, ils ont plus de substances utiles.

Légumes avec néphropathie diabétique à faible IG:

  • patisson;
  • oignon
  • ail;
  • aubergine;
  • la tomate;
  • haricots verts;
  • les lentilles;
  • pois concassés frais et séchés;
  • toutes sortes de choux - brocolis, blancs et rouges;
  • poivron

À partir des céréales, vous pouvez faire cuire les deux plats d'accompagnement et ajouter au premier plat. Avec leur choix devrait être extrêmement prudent, car certains ont un IG moyen et élevé. Avec le diabète, qui n'est pas grevé par d'autres maladies, les médecins autorisent parfois la bouillie de maïs - IG dans des limites élevées, car elle est riche en substances utiles. Mais avec la néphropathie diabétique, sa consommation est contre-indiquée. Étant donné que même un minimum de sucre dans le sang augmente les reins.

Leurs produits laitiers et leurs produits laitiers fermentés ont presque tous un IG faible, seuls ceux-ci devraient être exclus:

  1. crème sure
  2. crème 20% de matières grasses;
  3. yaourt doux et fruité;
  4. beurre;
  5. la margarine;
  6. fromages à pâte dure (indice faible, mais teneur en calories élevée);
  7. lait évaporé
  8. fromage glacé;
  9. masse de caillé (à ne pas confondre avec le fromage blanc).

Les œufs sont autorisés avec le diabète pas plus d'un par jour, car le jaune contient du cholestérol nocif. Avec cette néphropathie, il est préférable de réduire l'utilisation d'un tel produit au minimum.

Cela ne s'applique pas aux protéines, leur IG est de 0 U et l'indice de jaune est de 50 unités.

La viande et le poisson doivent choisir des variétés à faible teneur en matières grasses, en éliminant les restes de peaux et de graisses. Le caviar et le lait sont interdits. Les plats de viande et de poisson sont une alimentation quotidienne, de préférence une fois par jour.

Ces viandes et sous-produits sont autorisés:

  • viande de poulet;
  • cailles
  • dinde
  • lapin;
  • veau;
  • boeuf;
  • foie de boeuf;
  • foie de poulet;
  • langue de boeuf.

Du poisson, vous pouvez choisir de:

En formant un régime diabétique d'un patient à partir des produits de toutes les catégories ci-dessus, une personne reçoit une nourriture correcte et saine.

Il vise à maintenir le taux de sucre dans le sang dans la plage normale.

Exemple de menu

Le menu présenté ci-dessous peut varier en fonction des préférences gustatives d'une personne. L'essentiel est que les produits aient un faible IG et soient traités thermiquement correctement. Il est interdit d'ajouter de la nourriture avec force, il est préférable de réduire l'apport en sel au minimum.

Vous ne devriez pas permettre le jeûne et la suralimentation. Deux de ces facteurs déclenchent une augmentation de la glycémie. Repas en petites portions, cinq à six fois par jour.

Si la sensation de faim est la même, il est possible de préparer une collation légère, par exemple une petite portion de salade de légumes ou un verre de lait fermenté.

  • premier petit déjeuner - salade de fruits;
  • deuxième petit-déjeuner - une omelette à base de protéines et de légumes, du thé vert avec une tranche de pain de seigle;
  • déjeuner - soupe de légumes, barre de perles avec une côtelette de poisson, café vert avec de la crème;
  • thé de l'après-midi - salade de légumes, thé;
  • le premier dîner - du poivron farci de farce de poulet avec du riz brun, du thé;
  • deuxième dîner - un demi-verre de lait caillé.
  1. premier petit-déjeuner - une pomme, du fromage blanc;
  2. deuxième ragoût de légumes pour petit déjeuner pour les diabétiques de type 2, par exemple des aubergines, des tomates, des oignons et des poivrons, du thé vert;
  3. déjeuner - soupe au sarrasin, porridge à l'orge avec un pain de viande à la vapeur, café vert à la crème;
  4. une collation en milieu de matinée - une gelée avec de la farine d'avoine, une tranche de pain de seigle;
  5. dîner - boulette de viande, salade de légumes.
  • premier petit-déjeuner - salade de fruits, garnie de yaourt;
  • deuxième petit-déjeuner - une omelette à la vapeur à base de protéines, de café et de crème;
  • dîner - soupe de légumes, bouillie d'orge avec sauce de foie de poulet cuit, thé vert;
  • thé de l'après-midi - 150 ml de yaourt;
  • le premier dîner - chou cuit avec du riz et des champignons, une tranche de pain de seigle;
  • le deuxième dîner - thé avec sirnikami diabétique.
  1. le premier petit déjeuner - une gelée sur la farine d'avoine, une tranche de pain de seigle;
  2. deuxième petit-déjeuner - salade de légumes, œuf à la coque, thé vert;
  3. dîner - soupe aux perles, aubergines au four farcies à la viande hachée de dinde, thé;
  4. thé de l'après-midi - 150 grammes de fromage blanc et une poignée de fruits secs (abricots secs, pruneaux, figues);
  5. le premier dîner - sarrasin avec langue de boeuf bouilli, thé;
  6. deuxième souper - 150 ml de ryazhenka.
  • premier petit déjeuner - salade de fruits;
  • deuxième petit-déjeuner - salade de légumes, une tranche de pain de seigle;
  • déjeuner - soupe de légumes, champignons à l'étouffée, filet de poulet, café vert à la crème;
  • collation en après-midi - 150 grammes de fromage blanc, fruits secs, thé;
  • le premier dîner - perlovka, côtelette de poisson vapeur, thé vert;
  • le deuxième dîner - un verre de yaourt sans gras.
  1. premier petit déjeuner - café vert à la crème, trois morceaux de biscuits diabétiques sur fructose;
  2. deuxième petit-déjeuner - omelette de vapeur aux légumes, thé vert;
  3. dîner - soupe avec du riz brun, haricots braisés au veau, une tranche de pain de seigle, thé;
  4. une collation - une gelée sur la farine d'avoine, une tranche de pain de seigle;
  5. le premier dîner - une perche cuite dans une manche avec des légumes, du thé;
  6. deuxième dîner - un demi-verre de lait caillé.
  • premier petit déjeuner - thé avec syrnikami;
  • le deuxième petit-déjeuner - une omelette de protéines et de légumes, une tranche de pain de seigle;
  • Le déjeuner préparera une soupe aux pois pour les diabétiques de type 2 avec une tranche de pain de seigle, du sarrasin avec une côtelette de poisson, du café vert;
  • goûter - fromage cottage aux fruits secs, thé;
  • le premier dîner - lentilles, côtelettes de foie, thé vert;
  • deuxième dîner - un verre de lait caillé.

La vidéo de cet article explique pourquoi il y a une lésion rénale associée au diabète.

Caractéristiques alimentaires pour la néphropathie diabétique

La néphropathie diabétique - pathologie rénale, dans laquelle les tissus de l'organe et de ses vaisseaux sont affectés, se développe souvent comme une complication du diabète sucré. Pour le traitement, prescrire des médicaments et un régime spécial pour la néphropathie diabétique des reins, ce qui contribue à réduire le fardeau du système urinaire et la gravité du schéma symptomatique.

Recommandations générales

Le choix du régime pour la néphropathie est effectué par le médecin traitant, sur la base des données obtenues lors de l’enquête. L'image de la nutrition dans la période aiguë de la maladie aide à faire face à l'œdème prononcé du corps, normalisant l'équilibre eau-sel. De ce fait, les signes d’intoxication du corps diminuent et la fonction diurétique se normalise. Le choix d'un tableau alimentaire est effectué dans le but de réduire la quantité de connexions nocives pouvant arriver avec les aliments.

En fonction de la sévérité des symptômes, des causes du processus pathologique, ainsi que de l'état général du patient, un tableau de régime 7, 7a, 7b est prescrit.

Toutes les orientations en nutrition sont basées sur des principes généraux:

  • diminution du nombre d'aliments gras et de protéines animales, progressivement remplacés par des graisses végétales;
  • diminution de la quantité de sel consommée par kilogramme de poids;
  • refus des aliments en conserve, frits, fumés, salés, épicés et marinés;
  • régime de consommation copieux;
  • repas fractionnés avec des repas fréquents en petites portions;
  • exclusion des glucides légers et du sucre;
  • à la concentration élevée de potassium dans le sang - diminution de sa réception avec de la nourriture;
  • à un faible niveau de potassium - en assurant un apport suffisant en nourriture;
  • diminution du volume des aliments à forte teneur en phosphore;
  • manger des aliments contenant du fer en grande quantité;
  • tous les produits sont utilisés sous forme bouillie ou cuits sur un steak / grill;
  • régime alimentaire pour les tout-petits est similaire à celui des adultes.

En savoir plus sur les composants de la nutrition

Dans la période de la maladie des organes jumelés, leur performance est perturbée, ce qui se traduit par une diminution de l'excrétion des toxines et des toxines du corps. Les plus graves pour les reins sont les composés azotés, qui sont formés à partir de produits protéiques d'origine animale. Par conséquent, tous les régimes présentant des pathologies rénales visent une diminution progressive du volume quotidien de protéines animales consommées et son remplacement par une protéine végétale.

Il est important de se rappeler qu'un rejet brutal de produits protéiques endommage l'organisme affaibli et peut entraîner une détérioration de la condition. Par conséquent, ce processus devrait être progressif. Il est recommandé en premier lieu de remplacer les aliments gras par des aliments (poulet, poisson de variétés à faible teneur en matières grasses, veau).

Une grande quantité de sel dans l'alimentation quotidienne entraîne la formation de gonflement et une augmentation de la pression intracellulaire et artérielle. Par conséquent, pour réduire la sévérité de ces signes, une restriction progressive du sel est nécessaire.

Il est recommandé de faire cuire les aliments sans sel ou, si nécessaire, ajouter un peu de sel avant utilisation. Pour améliorer les caractéristiques gustatives des aliments, le sel peut être remplacé par du jus de tomate sans sel, jus de citron, ail, oignon, herbes.

Effet de la nutrition sur la fonctionnalité des reins

L'insuffisance rénale entraîne une perturbation du processus d'excrétion du potassium dans l'organisme, responsable de l'efficacité des paires d'organes, du muscle cardiaque et des tissus musculaires. Par conséquent, son excès ou sa carence peut entraîner des effets irréversibles dans le corps. Les médecins recommandent aux premiers stades de la néphropathie d’augmenter l’apport quotidien en potassium et, par la suite, de le réduire.

Un excès de phosphore dans le sang humain entraîne un lessivage progressif du calcium dans l'organisme, le développement de douleurs articulaires et un amincissement progressif des tissus osseux et cartilagineux. Le phosphore provoque également un durcissement des tissus, entraînant une croissance rapide du tissu conjonctif des reins, du muscle cardiaque, des articulations et des poumons. Par conséquent, la pathologie rénale se manifeste par des dermatoses de démangeaison, une violation du rythme cardiaque et une sensation de lourdeur dans les poumons. Dans la période aiguë, il est nécessaire de limiter strictement le flux de cet élément, ce qui aidera à accélérer le processus de récupération.

Un apport adéquat en eau potable dans le corps est une condition importante pour un régime approprié. L'eau aide à nettoyer le corps des composés nocifs, ce qui affecte positivement la dynamique de la récupération. Pour assurer un bon passage de l'urine au moment du traitement doit abandonner épicé, gras, les aliments salés et mis en conserve, qui conserve fluide dans le corps et conduit à sa pollution et augmentation de l'enflure.

Dans la période des pathologies rénales et des HPN, le menu devrait inclure des aliments riches en fer, en zinc, en calcium et en sélénium. Dans le processus de la maladie, le métabolisme perturbé entraîne une pénurie de substances utiles nécessaires au fonctionnement normal des organes et des systèmes.

Tableau diététique №7

Le régime alimentaire pour la néphropathie diabétique numéro 7 est recommandé pour la restauration des processus métaboliques, en réduisant l'enflure, la pression artérielle et intra-artérielle. Utilisé pour la néphropathie diabétique et dysmétabolique, la glomérulonéphrite, l'HPN et d'autres pathologies rénales.

Selon les recommandations du tableau, les produits à haute teneur en glucides et en graisses sont soumis aux restrictions. Les repas sont préparés sans sel. Le volume quotidien de liquide consommé ne dépasse pas 1 litre. La teneur calorique quotidienne des produits ne dépasse pas 2900 kcal, parmi lesquels les glucides - jusqu'à 450 g, les protéines - jusqu'à 80 g, les graisses - jusqu'à 100 g, le sucre - jusqu'à 90 g.

Pendant le régime, le numéro 7 est autorisé à utiliser:

  • soupes sur bouillon de légumes;
  • viande et langue à faible teneur en matière grasse;
  • poisson faible en gras;
  • produits laitiers, sauf le fromage;
  • bouillie;
  • les légumes;
  • des fruits;
  • oeufs pas plus de 2 pièces;
  • miel, confiture, gelée;
  • pain et crêpes sans sel.
  • produits à base de farine salée;
  • produits à base de viande et de poisson de variétés grasses et sur leurs bouillons de base;
  • champignons;
  • fromage de variétés dures et molles;
  • haricots;
  • produits avec une forte proportion d'acides oxaliques et ascorbiques;
  • chocolat

Table diététique №7а

Il est prescrit pour la néphropathie, les HPN, la glomérulonéphrite afin de réduire le fardeau sur les organes appariés malades, normaliser les processus métaboliques et réduire la gravité des symptômes (gonflement, hypertension artérielle).

Les protéines et le sel sont soumis à des restrictions, les graisses et les glucides sont légèrement réduits. Produits préférés d'origine végétale. Apport quotidien de protéines - pas plus de 20 grammes, dont la moitié - d'origine animale. Le volume de graisses ne doit pas dépasser 80 grammes, glucides 350, dont 1/3 - sucre. La consommation quotidienne d'eau est calculée sur la base du volume quotidien d'urine libéré, plus 0,5 litre.

Liste des produits pouvant être consommés:

  • produits de boulangerie sans sel;
  • soupes de légumes;
  • variétés de viande et de poisson faibles en gras;
  • les produits laitiers (l'utilisation du fromage cottage est autorisée avec l'exclusion complète des produits à base de viande);
  • oeufs, pas plus de 2 pièces. une semaine
  • des fruits;
  • les légumes;
  • pâtes sans protéines, sagou, riz;
  • huiles végétales et animales;
  • sucre, miel, confiture, bonbons, gelée;
  • décoctions à base de plantes, thés, compotes.

Liste des produits interdits:

  • produits à base de farine salée;
  • viande et poisson de variétés grasses;
  • champignons;
  • fromage dur;
  • haricots;
  • céréales;
  • chocolat;
  • café, cacao;
  • épices, moutarde, raifort.

Tableau diététique №7b

Les recommandations du tableau 7b visent à rétablir le métabolisme, la pression sanguine dans les vaisseaux, à éliminer les poches. Il est utilisé dans les pathologies rénales après un numéro de tableau alimentaire 7a. Les protéines et le sel sont interdits, les graisses et les glucides ne sont pas sévèrement restreints. Le régime n ° 7b se réfère aux plus économes.

L'apport quotidien en protéines devrait être de l'ordre de 60 g, parmi lesquels 60% d'origine animale. Graisses - jusqu'à 90 g, dont 20 g - d'origine végétale. Le volume quotidien de glucides ne dépasse pas 450 g, le sucre est autorisé jusqu'à 100 g. Le sel est interdit. Régime de consommation - jusqu'à 1,5 litre.

La liste des produits autorisés et interdits est similaire à la table de régime numéro 7a.

L'alimentation est une méthode thérapeutique efficace pour les maladies rénales de diverses étiologies. Aide à réduire le fardeau sur les organes malades et la gravité du tableau clinique. Favorise la normalisation des processus métaboliques et de la miction. Les tableaux alimentaires n ° 7, 7a et 7b sont utilisés pour le traitement.

Nutrition diététique avec néphropathie rénale

La formation de néphropathie diabétique est accompagnée d'une altération de l'activité rénale. La maladie se développe progressivement. Dans ce cas, on distingue plusieurs stades de la maladie pour lesquels il existe certains symptômes et le degré de dommage aux organes. Pour le traitement et la prévention de la maladie à chaque stade, en plus du traitement médicamenteux, il faut adhérer à une nutrition appropriée. Le régime alimentaire pour la néphropathie diabétique dépend directement du stade de la maladie. En règle générale, l'un des trois types de régime pauvre en protéines est utilisé - 7, 7 a, 7 b. Chacun des régimes est utilisé dans le traitement complexe de la néphropathie diabétique.

Régime alimentaire 7

Ce régime avec néphropathie vous permet d'éliminer les produits métaboliques azotés de l'organisme, aide à réduire la pression artérielle et à réduire l'enflure. Il est prescrit à un stade précoce de la maladie et est également utilisé pour la néphrite aiguë et est prescrit de 3 à 4 semaines après le début du traitement. En outre, le régime convient à la néphrite chronique.

Ce régime alimentaire limite la quantité de graisses et de glucides dans le corps du patient. Pour la préparation d'aliments diététiques, vous devriez presque complètement abandonner l'utilisation du sel. Avec la permission du médecin, vous pouvez doser légèrement la vaisselle avant la consommation. En outre, la quantité quotidienne de liquide est limitée - compte tenu des plats liquides, elle ne doit pas dépasser 1 litre.

Important: le régime numéro 7 interdit l'utilisation d'huiles essentielles, c'est-à-dire de raifort, d'oignons et d'ail, ainsi que d'acide oxalique, de viande grasse, de poisson, de champignons et d'extraits.

Dans la cuisson des aliments, on privilégie la cuisson, la cuisson et la cuisson à la vapeur. Les aliments frits sont contre-indiqués. Il n'est pas nécessaire d'utiliser de la nourriture mécanique, c'est-à-dire qu'il n'est pas nécessaire de la broyer et de la broyer. La viande et le poisson à faible teneur en matière grasse peuvent être bouillis et mangent 100 à 130 g par jour. Tous les aliments doivent être chauds.

La densité calorique totale du régime alimentaire est de 2700 à 2900 kcal:

  1. Glucides - 40-460 grammes (dont seulement 80-90 grammes de sucre).
  2. Protéines - 80 g (seulement la moitié d'entre elles peuvent être d'origine animale).
  3. Les graisses sont 90-110 g (ils devraient être un quart d'huile végétale).
  4. Sels - pas plus de 10 grammes par jour.
  5. Liquides (nous entendons non seulement l’eau mais aussi la soupe, le thé) - pas plus de 1,1 litre.
  6. Manger 4-5 fois à intervalles égaux entre les repas.

La liste des produits autorisés:

  • pain sans sel, crêpes, galettes de levure sans sel;
  • soupes de fruits et végétariens sur légumes et céréales;
  • veau faible en gras, langue bouillie, bœuf, poulet, lapin, agneau et filet de porc faible en gras;
  • le poisson bouilli est maigre (vous pouvez faire cuire du poisson, des trucs, remplir);
  • boissons au lait aigre, crème sure, lait, fromage blanc avec riz, carottes et pommes;
  • pas plus de deux oeufs par semaine (vous pouvez par jour, mais vous devez alors réduire la quantité de poisson, de viande et de fromage blanc), les jaunes peuvent être ajoutés à la vaisselle;
  • riz, maïs et orge perlé, sagou;
  • les pâtes;
  • tous les légumes (bouillis ou cuits à la vapeur, cuits au four);
  • vinaigrette sans cornichons;
  • salades de fruits et légumes;
  • fruits et baies crus;
  • La confiture, le miel, la gelée et la gelée sont autorisés, mais les diabétiques ne peuvent utiliser que des sucreries spéciales pour les diabétiques.
Les produits suivants doivent être complètement éliminés

Les produits suivants doivent être complètement éliminés:

  • pain ordinaire et produits à base de farine salée;
  • haricots;
  • bouillons sur viande, poisson ou champignons;
  • produits fumés, viande en conserve, saucisses;
  • variétés grasses de poisson et de viande;
  • aliments frits;
  • Poisson fumé et salé, poisson en conserve, caviar;
  • marinades, marinades, légumes marinés;
  • radis, oignon, ail, ainsi que raifort, épinards, radis, oseille;
  • chocolat;
  • champignons.

Diet 7 a

Ce régime thérapeutique est prescrit lors de l'apparition des premiers signes cliniques de néphropathie diabétique, ainsi que dans les glomérulonéphrites aiguës avec une NP sévère. Un tel régime avec néphropathie rénale vise à améliorer l'excrétion des produits métaboliques, à réduire l'œdème, à réduire les manifestations d'hypertension et à exercer un effet doux sur les reins.

Avec l'insuffisance rénale et la néphropathie, ce régime principalement végétal est utilisé, avec une forte réduction de la quantité de sel et de protéines. Réduit modérément la quantité de glucides et de graisses. Les aliments, riches en huiles essentielles, en acide oxalique, sont nécessairement exclus de la nourriture. Dans ce traitement culinaire, il suffit de cuire, de cuire et de cuire à la vapeur. Les produits n'ont pas besoin d'être écrasés. Tous les aliments sont préparés sans sel. Vous ne pouvez manger que du pain sans sel. Six repas par jour.

La valeur calorique totale de ce complément alimentaire est de 2150-2200 kcal:

  1. Protéines - 20 g (la moitié d'entre elles - protéines d'origine animale et avec CRF - 70%).
  2. Graisses - 80 grammes (seulement 15% d'entre elles contiennent des matières grasses végétales).
  3. Glucides - 350 g (dont le sucre ne dépasse pas 80 g).
  4. Il est important d'exclure complètement le sel.
  5. Le volume de liquide est déterminé par la quantité quotidienne d'urine. Il ne doit pas dépasser plus de 0,5 litre.

Liste des produits alimentaires autorisés:

  • pain sans protéines et sans sel (à base de fécule de maïs) pas plus de 100 grammes ou pain au blé sans blé pas plus de 50 g / jour, autres produits à base de farine de levure sans sel;
  • les soupes végétariennes (elles peuvent être garnies de crème sure, de légumes verts et d’oignons frits bouillis);
  • viande maigre de lapin, poulet, veau, boeuf, dinde - pas plus de 50-60 grammes par jour;
  • poisson maigre - pas plus de 50 g / j (vous pouvez faire bouillir, cuire ou cuisiner un couple);
  • crème, crème sure et lait - pas plus de 60 grammes (vous pouvez plus si vous réduisez la quantité de protéines quotidiennes due au poisson et à la viande);
  • le fromage cottage est possible si la viande et le poisson sont complètement exclus;
  • ¼ ou ½ œufs par jour comme additif à un plat ou 2 œufs par semaine;
  • céréales - le sagou est autorisé, le riz devrait être limité. Ils sont cuits sur de l'eau ou du lait comme bouillie, pilaf, casserole, pudding ou escalopes;
  • pâtes non protéinées;
  • légumes frais - environ 400-500 g par jour;
  • pommes de terre pas plus de 200-250 g / j;
  • Vous pouvez manger du persil et de l'aneth, ainsi que des oignons bouillis grillés (ajouter à la vaisselle);
  • fruits, baies, compotes, gelées diverses et gelées de fruits;
  • miel, confiture (pour les diabétiques uniquement des sucreries spéciales pour diabétiques);
  • Vous pouvez utiliser des sauces aigres-douces pour améliorer le goût (acide et tomate);
  • cannelle, acide citrique, vanilline, sauce aux fruits et légumes;
  • Il est permis de boire du thé doux avec une tranche de citron, des jus dilués et des bouillons de canne à sucre;
  • À partir des graisses, vous pouvez manger du beurre (non salé) et de l'huile végétale.
Parmi les produits interdits à la consommation, citons les bouillons de viande, de poisson et de champignons.

Parmi les produits interdits figurent les suivants:

  • toutes les farines et produits de boulangerie avec du sel;
  • haricots;
  • soupes au lait et aux céréales (sauf sagou);
  • bouillons à la viande, au poisson et aux champignons;
  • variétés grasses de poisson et de viande;
  • produits fumés, aliments en conserve, marinades et marinades;
  • le fromage est dur;
  • Pâtes (sauf sans protéines);
  • toutes les céréales sauf le sagou et le riz;
  • légumes marinés, salés et marinés;
  • oseille, épinards, champignons, radis, chou-fleur, ail;
  • Gelée de lait, chocolat, crème glacée;
  • sauces, viandes, poissons et champignons;
  • raifort, poivre et moutarde;
  • café naturel, eau minérale riche en sodium, cacao;
  • graisses animales.

Régime alimentaire 7 b

Ce régime peut être utilisé au troisième stade de la néphropathie diabétique, avec néphrite glomérulaire aiguë, ainsi qu’avec une insuffisance rénale sévère. Parfois, il est prescrit pour une néphrite chronique après un régime de 7 et avec une NP modérée.

Le but de ce régime est le même que dans les deux premiers, en éliminant les produits métaboliques du corps, en réduisant l'œdème et l'hypertension artérielle. Cet apport alimentaire limite fortement la quantité de sel et de protéines. Dans le même temps, la quantité de glucides et de graisses reste dans les limites normales. La valeur énergétique de la nourriture ne pouvant pas être inférieure à la norme, sa pénurie due à une diminution des protéines est complétée par des graisses et des sucreries autorisées pour les diabétiques.

Le contenu calorique de la nutrition alimentaire est d'environ 2500-2600 kcal:

  1. La protéine est 40-50 g (la plupart d’origine animale).
  2. Graisses - 83-95 g (dont le quart sont d'origine végétale).
  3. Glucides - 400-460 g d'entre eux environ 100 grammes de sucre.
  4. Le sel est complètement exclu.
  5. Le liquide ne dépasse pas 1,2 litre avec un contrôle constant de la diurèse.

Plus D'Articles Sur Le Diabète

Au début de la ménopause, la santé de nombreuses femmes s'aggrave. À ce moment, vous devez surveiller de près votre santé, boire des vitamines spéciales, marcher, faire du sport.

Bien sûr, beaucoup de gens ont entendu parler d'une plante comme Stevia et tout le monde, j'aimerais en savoir plus sur cette phytothérapie.

Diabète - une pathologie grave accompagnée d'une violation du métabolisme glucidique. Cette affection nécessite un traitement constant et le contrôle de la glycémie.